EuroBasket féminin : Les Espagnoles de nouveau sur le toit d'Europe !

Dépassées par le collectif espagnol, les Bleues ont été battues en finale de l'Euro ce dimanche (71-55). Après 2013 et 2015, il s'agit de la troisième finale continentale consécutive perdue par les Françaises.

Après les larmes de 2013 face à l'Espagne, et celles de 2015 contre la Serbie, l'équipe de France espérait enfin retrouver la joie de remporter l'Euro, huit ans après son dernier sacre, en 2009. Mais les joueuses de Valérie Garnier n'ont pas pu suivre la cadence imprimée par le collectif espagnol, supérieur dans tous les domaines (71-55).

Johannes et Dumerc n'ont pas suffi

Céline Dumerc et Gaëlle Skrela rêvaient de partir à la retraite sur un titre. Mais les grands espoirs ont vite été douchés par l'armada espagnole, guidée par sa star Alba Torrens. Cette dernière a fait souffrir les Françaises d'entrée, en inscrivant 10 points dans le premier quart temps. Un temps menée de cinq points, l'équipe de France a atteint la fin du premier quart temps à -3 (21-18). Les Espagnoles, qui ont maîtrisé tous leurs débuts de quart temps, ont pris le large avant la pause.

Si Johannes a maintenu timidement la France en vie d'une belle pénétration et d'un contre rageur, elle n'a pas pu cacher le manque de rythme offensif. Une apathie totalement opposée à la furia espagnole, qui a passé la barre des 10 points d'avance après 15 minutes, en profitant des hésitations tricolores. Les Françaises sont tombées dans le piège en étant trop attirées par le ballon, laissant des espaces importants. Dumerc, sur deux shoots longue distance, a redonné un peu d'allant aux Bleues, mais les Espagnoles ont atteint la pause avec un avantage déjà confortable (39-30).

15
Pour son dernier match avec les Bleues, Céline Dumerc a inscrit 15 points, terminant meilleure marqueuse française de la finale devant Diandra Tchatchouang (10). Elle a également délivré 2 passes décisives et capté un rebond.

Torrens et Lyttle, au-dessus

Les deux fautes coup sur coup de Ciak dès la reprise ont laissé présager une seconde période encore difficile. Les Bleues ont passé cinq minutes avec un seul panier marqué, pour laisser l'Espagne s'envoler (47-32). Miyem a tenté d'initier un timide réveil avec deux paniers primés. Mais le rouleau compresseur espagnol lui a vite répondu. Torrens (18 points, 3 rebonds, 2 passes décisives) et Lyttle (19 points, 8 rebonds, 2 passes décisives), sur un nuage, ont fait exploser la défense française, pour donner 16 points d'avance à la Roja à dix minutes de la fin.

Valérie Garnier a ouvert son banc dans le dernier quart temps. Résignée face à la supériorité de son adversaire, la France a totalement perdu pied en fin de rencontre. Elle devra se contenter d'une médaille d'argent, qui laissera sûrement moins de regrets que les deux dernières au vu de la physionomie du match. Mais les yeux ont quand même rougi en raison de la force de la claque.

EuroBasket féminin : Les Espagnoles de nouveau sur le toit d'Europe !
Retour à l'accueil