Stephen Curry veut éviter de revivre le cauchemar de 2016

Le joueur-vedette des Warriors de Golden State Stephen Curry a prévenu mercredi, à la veille de la finale de la NBA contre les Cavaliers de Cleveland, qu'il ne voulait plus revivre ce qu'il avait vécu en 2016 lorsque son équipe avait craqué face aux Cavaliers (4-3).

« Je ne veux pas ressentir ce que j'ai ressenti l'année dernière, je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aborder chaque match avec ce souvenir en tête », a déclaré Curry en conférence de presse.

« On a aussi gagné une finale (en 2015), on sait donc ce qu'il faut faire pour gagner, il va falloir donc se nourrir de ces deux expériences pour être en position de remporter cette finale », a-t-il poursuivi.

Golden State, meilleure équipe du Championnat 2016-17 à l'issue de la saison régulière, fait figure de grand favori de cette finale 2017 qui débute jeudi, la troisième consécutive entre les Warriors et les Cavaliers de LeBron James.

La franchise d'Oakland a réalisé un historique sans-faute depuis le début des séries en remportant ses 12 premiers matchs en dominant Portland (4-0), Utah (4-0) et San Antonio (4-0).

Lors de la finale 2016, les Warriors menaient 3 à 1, avant de concéder les trois derniers matchs.

Curry, 29 ans, pourrait faire la différence dans cette finale 2017, car il est cette fois reposé et n'a pas traîné de blessures durant les séries.

« C'est complètement différent d'il y a un an, on avait dû disputer un match no 7 (en finale de conférence Ouest contre Oklahoma City), avant de disputer le match no 1 de la finale », a rappelé le double meilleur joueur de NBA en titre qui s'était blessé à un genou lors du premier tour des séries 2016.

« Je n'ai pas eu de pépins, de problèmes, sinon un petit souci à un coude, mais c'est sans gravité. Je me sens reposé, on a eu neuf jours entre notre dernier match et le début de la finale, on devrait être prêt », a-t-il conclu.

Retour à l'accueil