Comment ralentir Kevin Durant ? Une tâche défensive qui s'annonce très​ difficile pour les Cavaliers

Comment ralentir un joueur qui tourne à 34.3 points, 8.8 rebonds, 5.5 passes et 2 contres de moyenne tout en ne laissant pas le champ libre aux 3 autres All-Stars (dont un double MVP en titre, un homme capable de mettre 60 points en 29 minutes et un autre candidat au titre de défenseur de l’année) de son équipe ? C’est le casse-tête qu’essaient de résoudre les Cavaliers depuis le début des Finales NBA. Sur les 2 dernières rencontres

Tyronn Lue a dernièrement essayé de libérer un peu James de son duel direct avec Durant en multipliant les rotations sur le n°35 des Warriors.

« C’est un joueur incroyable. On est conscient de l’impact qu’il a eu sur la série. Donc notre boulot ça va être d’être ultra attentifs dès qu’il reçoit le ballon, tout en respectant les autres gars de leur équipe. C’est ce qui les rend incroyablement puissants, leur façon d’utiliser chaque joueur et leur altruisme. Donc on doit maintenir notre niveau d’intensité et de concentration en espérant repartir avec la victoire » Kyrie Irving

« Face aux grands scoreurs, il faut présenter des choses différentes. Si vous mettez toujours le même gars à chaque possession sur KD et Steph, ils vont trouver une solution. Donc mettre plusieurs joueurs sur KD, moi, R.J., Swish (J.R. Smith), Shump et pareil sur Steph avec Kyrie, Swish, moi et Shump, c’est pour essayer de créer au maximum un déséquilibre. KD est un joueur offensif exceptionnel, un joueur exceptionnel, et il va mettre de gros shoots. Il faut juste essayer de lui compliquer la tâche et de le limiter au maximum » LeBron James

L’expérimenté Richard Jefferson (il a disputé les Finales NBA en 2002 et 2003 avec les Nets), jugé satisfaisant sur séquences face au montre offensif Durant, a vu ses minutes augmenter de match en match.

« J’ai défendu sur KD depuis qu’il est arrivé dans la ligue. C’est l’un des meilleurs talents de l’histoire de cette ligue. Même chose face à LeBron James. J’ai dû faire ça. Tous les meilleurs ailiers, Carmelo… Ces gars sont des joueurs très différents. Ils possèdent tous un talent unique, donc vous avez vraiment de quoi faire quand vous avez l’opportunité de défendre sur eux. Tristan (Thompson) a fait un super boulot, Shumpert aussi, Bron évidemment. On ne stoppe pas KD. On ne stoppe pas LeBron, ou Steph, ou Kyrie. On ne stoppe aucun d’entre eux. Il s’agit juste d’essayer de les mettre dans des positions différentes pour prendre 1 ou 2 possessions sur un match » Richard Jefferson

Multiplier les joueurs sur Durant est en revanche loin d’être synonyme de repos pour James selon le champion 2016 qui avait annoncé sa retraite avant de se raviser suite aux dernières Finales.

« LeBron n’a pas besoin de break. C’est plus intelligent pour nous de faire comme ça. On ne peut pas toujours essayer d’être le plus fort. Il faut essayer d’être le plus malin. Il va faire beaucoup de choses en plus. Ce n’est pas comme si on le reposait en défense. On ne le met pas dans un coin en lui disant de ne défendre sur personne. Il défendait sur Draymond, leur autre All-Star. Donc il a aussi beaucoup de responsabilités » Richard Jefferson

Retour à l'accueil