Quand Isaiah Thomas pose un écran pour Al Horford en envoyant Bradley Beal dans les pattes de Marcin Gortat

Avant le Game 5 remporté par Boston (123-101) au TD Garden la nuit dernière, Al Horford (19 points à 8/9, 6 rebonds, 7 passes et 3 contres) a eu comme souvent une discussion avec l’assistant coach Jay Larranaga. Ce dernier a proposé au pivot d’utiliser une stratégie peu commune…

« Il m’a dit ‘Isaiah (Thomas) pourrait monter et te poser un écran » Al Horford

Un meneur d’1,75m qui pose un écran pour son pivot ? Pas de problème. Horford pris par Gortat devant la ligne à 3-points dans les premières minutes de la rencontre, Isaiah Thomas (18 points à 5/13 et 9 passes) est venu s’interposer contre le Polonais de 2,11m en lui envoyant au passage son coéquipier Bradley Beal dans les pattes. Seul face au cercle, Horford rentre tranquillement un shoot en tête de raquette. Boston passera un 16-0 à ses adversaires sur la période avant de dérouler et de prendre jusqu’à 26 points d’avance sur le reste du match.

« En tant que joueur de basket, vous devez lire ce que la défense vous donne. Ils mettent tout le temps 2 ou 3 gars sur moi. Donc ce que j’essaie de faire c’est de faire de la place aux autres gars, créer des espaces pour les autres et être aussi un bon poseur d’écran. Je suis polyvalent. Je fais tout » Isaiah Thomas

« Je n’avais jamais fait ça avant et il l’a fait, c’est un excellent poseur d’écran, j’ai pu marqué plusieurs fois grâce à ça. C’était sympa d’inverser un peu les rôles. Avec toute cette attention sur Isaiah, on doit être capable de répondre présent. Il a bien distribué le ballon, l’a lâché aux bons moments, et nous avons réussi à mettre des paniers derrière » Al Horford

« Al apporte tellement à cette équipe. C’est un leader vétéran. Il est déjà passé par là. J’aime vraiment jouer avec lui » Avery Bradley

via ESPN

Retour à l'accueil