Privés de Kawhi Leonard et condamnés à l'exploit, les Spurs sont prêts à en découdre

Malheur à celui qui redemandera à Gregg Popovich si l’absence de Kawhi Leonard diminue les chances de San Antonio dans sa série contre les Warriors. Furieux contre Zaza Pachulia, qui lui a subtilisé son meilleur joueur volontairement ou non, Pop déclarait déjà avant la série que la seule chose que les Spurs pouvaient faire pour se préparer aux champions 2015 et finalistes 2016, c’était de prier. Alors même si on a vu les Texans dominer Houston sans Leonard et sans Tony Parker, l’absence des deux contre Golden State et qui plus est à l’Oracle Arena complique sérieusement le tout.

« C’est une équipe très talentueuse, donc nous allons devoir être vraiment tranchants demain. On doit limiter nos erreurs car ces gars vous font vraiment payer. Ils ont tellement d’armes que le match peut basculer en un clin d’œil, comme on l’a déjà expérimenté. On doit continuer à se battre. On n’est pas habitués à laisser ces situations nous arrêter ou nous limiter. Voyons comme nous jouons ce soir et quel genre de matchs nous faisons. Je pense que ça nous dira qui nous sommes » Pau Gasol

« Le Game 1 c’était les montagnes russes, beaucoup d’émotions différentes. Les playoffs ont été rudes pour nous. Personne ne va être désolé pour nous. On doit continuer à jouer. Il n’y a pas de Tony, pas de Kawhi pour l’instant. On a toujours une chance de faire quelque chose de spécial. Je crois toujours en nos gars. Je crois toujours que nous pouvons faire en sorte que des choses spéciales arrivent » Danny Green

« Peu importe qui est sur le terrain avec ce groupe, on reste convaincus qu’on a une grande opportunité et qu’on peut le faire. On s’est rapprochés au fil de la saison. Donc que les blessures nous affectent ou pas, on croit toujours qu’on peut gagner. Je pense que ça nous a rapprochés. Des incidents comme ça, c’est un test de votre caractère. L’état d’esprit est le même à tous les étages, on est là-dedans tous ensemble » Patty Mills

San Antonio a en effet perdu le Game 1 malgré 25 points d’avance en 1ère mi-temps mais une descente aux enfers (un 58-33 encaissé, dont un 18-0 dans le 3ème quart) à partir de la sortie sur blessure de Leonard. En son absence pour le Game 2, Jonathon Simmons, 18 points et une grosse défense dans la victoire 114-75 contre les Rockets à Houston jeudi dernier, devrait à nouveau prendre sa place dans le 5.

« C’est très différent car il y a beaucoup plus de gars à couvrir en défense. Ils jouent mieux ensemble que les Rockets ne le faisaient. Donc on doit regarder la vidéo et voir ce qu’on peut mieux faire au Game 2 » Jonathon Simmons

À un degré moindre, les Warriors doivent aussi faire avec la blessure d’Andre Iguodala, limité à 10 minutes en raison d’un genou gauche douloureux dans le Game 1. Il est pour le moment incertain pour le Game 2.

« On n’a aucune intention de baisser notre garde. On sait qu’ils sont tout à fait capables et que leur système est plus fort que jamais. Notre attaque et notre plan de jeu ne changera pas. On va essayer de protéger notre terrain » David West

« Cela les rend moins prévisibles. Bien sûr quand Kawhi est sur le terrain, on sait que le ballon va passer par lui. Donc ça rend les choses bien moins prévisibles. Mais je pense que si démarre à fond et qu’on joue notre jeu ça ira » Draymond Green

via USA Today

Retour à l'accueil