Les Rockets corrigent San Antonio dans le Game 1 à l'AT&T Center

Houston est entré on ne peut mieux dans son second tour des playoffs cette nuit à l’AT&T Center, où l’équipe a pris jusqu’à 39 points d’avance avant de s’imposer 126-99 tout en s’étant reposé dans le dernier quart ! La pluie est violemment tombée dans le Texas avec 22 tirs à 3-points réussis pour les Rockets (22/50 contre 9/29 pour les Spurs). Aucune équipe n’avait tenté et rentré autant de 3-points contre San Antonio en playoffs dans l’histoire.

Trevor Ariza termine meilleur marqueur de l’armada longue distance avec 23 points à 5/10 de loin, 4 rebonds et 2 passes. James Harden suit avec 20 points à 3/8 de loin mais 14 passes et Clint Capela ajoute 20 points à 8/10 et 13 rebonds histoire de ne pas oublier le secteur intérieur. En tout, Houston compte 6 joueurs à 10 points, et termine à 30 passes décisives, contre seulement 19 pour les Spurs. Houston a davantage surpris par sa défense que par son adresse extérieure, gênant bien les shooteurs adverses et choisissant de ne pas switcher sur les écrans face à Kawhi Leonard (21 points à 5/14, 11 rebonds et 6 passes). Tony Parker et Jonathon Simmons suivent avec 11 et 10 points.

Gregg Popovich, qui avait senti le déluge arriver avec un temps-mort après seulement 80 secondes de jeu, n’avait jamais vu son équipe menée d’autant de points à la mi-temps d’un match (30 points, 69-39). Rien n’y a fait, Houston rentre 12 trois-points en 1ère mi-temps, là encore le plus gros total encaissé par San Antonio sur les 2 premiers quarts-temps en playoffs. Les esprits se sont échauffés en 2ème mi-temps avec les exclusions de Nene après avoir attrapé Dewayne Dedmon lors d’un début d’embrouille entre le pivot des Spurs et Harden. Dedmon également invité à sortir après avoir trop discuté avec les arbitres pendant un lancer-franc dans le dernier quart.

Match 2 mercredi à San Antonio.

À noter : la plus grosse défaite des Spurs sous Popovich en playoffs était jusque-là un match perdu 111-72 contre les Lakers le 25 mai 2001 (match 3 d’un sweep en finales de Conférence Ouest).

Retour à l'accueil