Le MVP de la nuit : Kyrie Irving renverse l'armée verte à lui tout seul

Dans ce Game 4 que les Cavs voulaient dompter de la première à la dernière seconde, ce n’est pas LeBron mais bien Kyrie Irving qui a été fabuleux : le meneur en a tout simplement claqué 42 !

Il était gestionnaire jusqu’ici, la plupart du temps. Quelques moments sucrés au scoring, mais davantage penché sur la distribution du cuir le jeune Kyrie était discret. Alors qu’on le connait plutôt bien, capable de planter buckets sur buckets lorsque sa main est chaude, Irving laissait notamment Kevin Love se régaler sur cette série, sans parler de son monstre d’ailier qui retrouvait ses standards hier soir. Mais si le King a produit comme il devait, ce n’est certainement pas sa performance qu’on retiendra dans la victoire des Cavs à domicile. Non, c’est bien la pépite formée en mode éclair à Duke qui s’est fait plaisir, en claquant 42 points dont 21 dans le seul troisième quart-temps, le tout s’il-vous-plaît à 15/22 au tir dont 4/7 de loin. Plus chaud, t’es sur Mars en gros. Et c’est ce qu’il fallait, pour écarter des Celtics surmotivés par l’idée de rentrer à Boston à égalité. Agressifs dès le premier quart, les Celtics pensaient réaliser un doublé choquant mais le retour après la pause sera réservé à Kyrie, qui démarra le lance-flammes sans se préoccuper du moindre défenseur. Avery Bradley, Marcus Smart, Dennis Johnson, Bob Cousy, on aurait même pu mettre Gary Payton que ça aurait été le même tarif.

Le Kyrie Irving Game a bien eu lieu, maintenant direction Boston pour un Game 5 qui offrira très certainement à LeBron la possibilité de reprendre la couverture. N’empêche, quand il joue comme ça le All-Star, c’est une merveille de basket pour les yeux.

Retour à l'accueil