LaMarcus Aldridge :  " Je devais faire plus, essayer d’être plus dominant au poste bas "

En position idéale pour aller remporter ce Game 1 dans le sillage d’un super duo Kawhi Leonard – LaMarcus Aldridge, qui totalisait 43 des 75 points des siens pour une avance de 23 points, les Spurs ont dû changer leurs plans à la sortie de l’ailier sur blessure.

« C’était un gros coup dur. Nous avons besoin de Kawhi pour créer, pour scorer. Il signifie beaucoup pour cette équipe. Nous jouions vraiment bien. Lorsqu’il s’est blessé les Warriors commençaient à élever leur niveau, ils se sentaient bien, ils ont augmenté leur pression sur tout le monde, et c’est là que nous avons eu des soucis, parce que nous n’avions pas ce gars qui mène le jeu et qui enlève de la pression. Nous avons eu d’énormes soucis sans lui, c’est un gros coup dur. Il revient d’une blessure sur cette même cheville et il se l’est tordue deux fois en une minute, et nous n’avons pas pu réagir à son absence. » Manu Ginobili

La solution pour les Texans s’était de s’appuyer sur LaMarcus Aldridge, comme ils l’avaient fait lors du Game 6 face aux Rockets, mais cela ne s’est pas passé comme prévu. Lors de ces 20 dernières minutes les Spurs ont pris un 61-36 et LMA a affiché 8 points à 3/11 et 5 ballons perdus.

« J’ai juste manqué des shoots. J’en ai mis quelques uns en fin de rencontre et manqués quelques uns. Ils ont varié en faisant des prises à deux, ça m’a un peu déstabilise. Mais j’ai raté des shoots. J’ai raté des shoots que je reprendrai. Ce sont mes shoots. Vous ne pouvez pas tous les mettre. » LMA

Les Warriors se sont en effet parfaitement ajustés alors qu’ils n’avaient plus à se préoccuper du cas Leonard, qui leur posait tant de soucis. L’ailier fort a aussi peut-être trop forcé, ce qui a résulté en 5 ballons perdus, autant de ballon pour alimenter la machine Warriors

« Bien sûr j’avais le sentiment que je devais faire plus, essayer d’être plus dominant au poste bas. C’est pour cela qu’ils ont varié et fait des prises à deux, j’ai perdu des ballons parce que j’essayais de scorer plutôt que de passer. » Aldridge

« Notre niveau d’activité sur lui était meilleur en seconde mi-temps. C’est un joueur compliqué à défendre en un-contre-un. Nous avons varié avec Zaza sur lui, Draymond, et puis nous avons fait des prises à deux. Vous ne pouvez pas lui proposer toujours la même chose. Si c’est le cas, il va se mettre en rythme et avoir un super rythme parce que c’est un grand joueur. » Brown

Si Leonard n’est pas là lors du Game 2 et qu’Aldridge n’est pas à son meilleur niveau, le problème risque d’être sans solution pour les Texans.

« Nous avions un bon rythme en attaque avec lui et moi. Après sa blessure, nous avons dû changer les choses. C’est notre go-to-guy, donc c’était dur. » Aldridge

Encore plus si Patty Mills ne fait pas mieux que 5 points à 1/8.

« Leur pression défensive m’a privé de beaucoup de choses. Ils ne m’ont pas donné beaucoup de shoots ouverts. » Mills

Via San Antonio Express News

Retour à l'accueil