Kevin Durant et les Warriors s'imposent à Salt Lake City et sont à une victoire d'un second sweep consécutif

Et de 7 , 7ème victoire de suite pour les Warriors, qui ont été accrochés à Salt Lake City mais ont finalement le dernier mot dans le sillage d’un gros match de Kevin Durant. Ils l’emportent 102-91 et mènent désormais 3-0 et auront la possibilité de plier la série dès lundi soir.

Kevin Durant a sorti le grand jeu avec 38 points à 15/26 et 13 rebonds pour contrebalancer des performances très moyennes des trois autres All-Stars Stephen Curry (23 points à 6/20 dont 3/11 à 3-pts), Draymond Green (9 points à 4/8, 10 rebonds et 5 passes) et Klay Thompson (6 points à 1/9). Les Warriors ont eu bien plus de mal en attaque, limités à 44% au tir dont 9/30 à 3-pts et seulement 17 passes décisives. Mais ils ont sorti un excellent match en défense pour limiter le Jazz à 39% au tir. Rudy Gobert (21 points à 7/8, 15 rebonds, 4 passes et 2 contres) et Gordon Hayward (29 points à 7/18, 2 rebonds et 6 passes) sont les deux meilleurs Jazz, qui étaient une nouvelle fois sans George Hill.

Pour ne pas changer, le Jazz a connu un début de rencontre compliqué avec seulement 28.6% au tir en premier quart pour se retrouver rapidement mené de 10 points après 12 minutes. Les locaux se sont une nouvelle fois accrochés et ont même fait mieux que ça sous l’impulsion de Gobert, Joe Ingles et Rodney Hood. Ils ont grappillé petit à petit leur retard et sur un 12-5 dont un 3-pts de Hood, ils ont pris la première fois la tête de la série 48-47. A la pause ils menaient 48-47 malgré un grand Kevin Durant, auteur de 22 points et 6 rebonds, alors que Draymond Green était lui gêné par les fautes.

Au retour des vestiaires le Jazz a même fait le break dans l sillage de Gordon Hayward pour mener de 9 points, mais cette avance a été de courte durée puisque les Californiens ont répondu par un 14-4 pour revenir à hauteur. A l’entame des 12 dernières minutes tout était encore possible puisque les hommes de Suin Snyder n’étaient menés que de deux points après un 19-8 des visiteurs et ont même pris la tête 75-74. Mais comme souvent les champions 2015 ont mis un coup d’accélérateur avec un 10-4 qui leur a donnés l’avantage et sur des 3-pts coup sur coup de Curry et Durant ils ont fait le break 92-84 avec 3 minutes à jouer.

Retour à l'accueil