Isaiah Thomas prêt à être moins bien payé que le n°1 de la draft pour faire progresser Boston

Éligible à une extension de contrat dès cet été, Isaiah Thomas a indiqué vendredi en interview de fin de saison qu’il était prêt à attendre d’être free agent sans restriction en 2018 si cela pouvait aider l’équipe à améliorer le roster.

S’il ne signe pas d’extension dans les mois à venir, le meneur All-Star entamera alors la 4ème et dernière année d’un contrat de 27 millions de dollars signé en 2014 à Phoenix. Il ne gagnerait alors que 6.3 millions de dollars en 2017-18, soit moins que le salaire prévu pour le 1er choix de la draft (vraisemblablement Markelle Fultz) à venir (environ 7 millions de dollars).

« On a besoin du meilleur joueur possible pour nous aider à gagner. Si Danny et la franchise ont besoin de quoi que ce soit de ma part pour amener plus de talent dans cette ville, je suis pour. Je veux gagner un titre et s’approcher si près des Finales, ça vous donne encore plus envie de le faire. Je serai dans les parages si on a besoin de moi »

Ce moment (le jour de paye) viendra. Ce qui arrive arrive. J’ai fait mes preuves. Le monde sait ce que j’apporte et je ne peux pas contrôler le reste. Donc peu importe ce qui se passe cet été avec les contrats. Si rien ne se passe, on attendra l’été prochain et on verra. Une extension ça veut dire plus d’argent ? Oui, bien sûr que j’aimerais ça. Mais si ça n’arrive pas, je serais la dernière personne que ça dérange. Je sais que tout arrive pour une raison donc quand ce sera mon tour, je sais que ça viendra » Isaiah Thomas

Son coéquipier Avery Bradley sera également free agent sans restriction à l’été 2018 et Thomas reste conscient que tout peut vite basculer en NBA.

« Boston a changé ma carrière, ma vie. J’aimerais beaucoup être ici sur le long terme et y gagner des titres. Mais comme vous le savez, c’est un business et tout peut arriver. Je le sais. Mais j’adorerais être ici » Isaiah Thomas
 

via ESPN

Retour à l'accueil