Isaiah Thomas porte encore Boston avec une performance légendaire (53 points, 4 rebonds et 4 passes)

Quand les Wizards semblaient épuisés en fin de match, Isaiah Thomas avait lui l’air de pouvoir jouer encore deux quarts-temps. La journée était encore une fois particulière pour le meneur des Celtics, puisque sa sœur, pour qui il « fait tout » aujourd’hui, aurait dû avoir 23 ans mardi. Thomas (53 points record en carrière à 18/33, 5/12 à 3-points, 4 rebonds, 4 passes et 3 interceptions) a dominé toute l’équipe de Washington 9 à 5 en prolongation et Boston (51.1% aux tirs contre 46.5%, 26/34 aux lancers-francs contre 17/22) mène désormais 2-0 grâce à sa victoire 129-119 au TD Garden.

Quatre autres joueurs des Celtics signent au moins 10 points, dont Al Horford (15 points à 6/9, 12 rebonds, 3 passes et 2 contres), Jae Crowder (14 points à 4/9, 7 rebonds et 4 passes) et Avery Bradley (14 points à 6/16, 4 rebonds et 3 interceptions). En face John Wall (accompagné par 6 joueurs à au moins 10 points dont Markieff Morris avec 16 points à 6/11, 6 rebonds et 3 passes et Marcin Gortat avec 14 points à 6/8 et 10 rebonds : les deux sont sortis pour 6 fautes en prolongation) a été énorme avec 40 points à 16/32, 13 passes, 3 contres et 3 interceptions mais son équipe shoote à 2/9 et perd 2 ballons cruciaux en prolongation.

Washington démarre comme lors du match 1 très fort avec un 42-29 (+13) dans le 1er quart-temps. Wall marque 19 points dans la période, Thomas 15. Mais Boston efface rapidement son retard en inversant la tendance dans le 2ème quart-temps, remporté 35-25. Les locaux passent même brièvement devant avant de rejoindre les vestiaires avec un déficit de 3 points, 67-64. Les Wizards sont en contrôle dans le 3ème quart et prennent cette fois jusqu’à 14 points d’avance et mènent toujours 87-75 à 4 minutes de la fin de la période avant que les Celtics n’inscrivent 9 des 11 derniers points du quart-temps. Devant 112-111 à 33 secondes de la fin du dernier quart, Boston voit Otto Porter rentrer un 3-points qui redonne l’avantage aux visiteurs. Thomas égalise en rentrant un panier plus la faute puis Wall et Bradley Beal vont manquer chacun leur occasion de tuer le match.

À noter : Thomas, 26 points dans le 4ème quart et l’overtime, devient le 4ème joueur de l’histoire de la franchise la plus titrée à inscrire 50 points ou plus en playoffs. Lui et Morris ont pris une technique en milieu de 3ème quart-temps, lorsque le meneur a adressé quelques mots au banc des Wizards et que Morris a essayé de le repousser. Otto Porter a ensuite rejoint les vestiaires pour régler un saignement de nez lié à un contact en tête à tête avec Thomas. Avery Bradley est lui rentré au vestiaire pour un souci à la hanche avant de revenir en jeu.

Les matchs 3 et 4 se dérouleront à Washington jeudi et dimanche.

Retour à l'accueil