Isaiah Thomas : « Nous ne les aimons pas et ils ne nous aiment pas »

Cette saison les Celtics – Wizards on été très chauds et forcément on s’attendait à ce qu’il en soit de même en playoffs. Les deux premières rencontres ont été relativement calmes malgré un peu de trash talk, mais cette nuit c’est un peu parti en vrille. Il y a clairement une animosité entre les deux équipes alors qu’avant la série les deux camps calmaient le jeu.

« Nous ne les aimons pas et ils ne nous aiment pas. Voilà ce qu’il en est. Il y a eu de l’animosité durant la saison et ça se transpose en playoffs. Nous nous battons et nous essayons de gagner, et ce soir c’est eux qui ont réussi à le faire. Nous avons fait le boulot à la maison, maintenant nous allons essayer d’aller chercher ce game 4. » Isaiah Thomas

Le Game 3 a été marqué par une grosse altercation entre Kelly Oubre Jr. et Kelly Olynyk

Le jeune Wizard a été expulsé pour une faute flagrante 2 et il pourrait être suspendu pour le prochain match. Kylly Olynyk a été un peu surpris par la réaction de son adversaire.

« Oui, je ne m’y attendais pas. » Olynyk

Mérite-t-il une suspension ?

« C’est à d’autres personnes de déterminer ça. » Olynyk

Les Celtics n’ont pas vraiment apprécié.

« Kelly est resté en retrait, et Oubre s’est jeté sur lui. » Al Horford

« Je ne sais pas à quoi jouait Oubre. Les écrans que nous posons, pour la grande majorité, je trouve qu’ils sont dans la légalité. C’est juste que ces gars tombent et les arbitres sifflent des fautes offensives. Je ne sais pas pourquoi il a réagi comme ça. Surtout avec Kelly. Il n’essayait pas d’énerver qui que ce soit, il n’est pas comme ça. » Isaiah Thomas

Le point faible des Wizards c’est leur banc et ils se passeraient bien qu’un de leurs meilleurs éléments de la second unit soit absent.

« Nous ne pouvons pas répondre ainsi, mais quand vous prenez plusieurs fois des coups au visage… Ce sont deux équipes qui ont un gros esprit de compétition. Mais si vous prenez sans cesse des coups au visage, il est possible que vous répondiez ainsi. C’est ce qu’il a fait. Je ne dis pas que c’était la chose à faire. Nous devons nous concentrer sur le basket. Nous ne contrôlons pas ce qu’ils font. Nous devons nous concentrer sur notre plan de jeu et rester concentrés. Je ne lui ai pas parlé mais je vais le faire. Nous devons garder notre calme et il faut laisser les arbitres faire leur boulot. Et sur cette action ils ont très bien sifflé. » Scott Brooks

Avant la rencontre, John Wall et Bradley Beal mettaient en avant le fait qu’il fallait jouer plus physique, un écho aux déclarations de Markieff Morris et Marcin Gortat après le Game 2.

« Nous avons été victimes de beaucoup de fautes, mais ce sont les playoffs. Nous ne pouvons pas nous plaindre, nous ne pouvons pas être passifs. Nous devons répondre. » Beal

Ils ont réagi en étant l’équipe la plus physique

« Ce sont les playoffs et l’équipe à domicile a été la plus physique. Nous avons été l’équipe la plus physique chez nous et les choses se sont inversées aujourd’hui. Nous devons nous mettre à leur niveau. » Je Crowder

Attention toutefois à ne pas aller trop loin. Beal a notamment mis en garde Brandon Jennings, qui s’est un peu chauffé une nouvelle fois avec Terry Rozier.

« Nous savons qu’ils vont mettre des coups. Nous savons qu’ils veulent faire du trash talk, nous faire sortir de notre match, jouer physique. Nous avons fait du bon boulot pour garder notre calme. Il faut être intelligent, ne pas se blesser. Il ne faut rien faire d’idiot. Il faut continuer de jouer comme nous avons joué. Il ne fait rien changer. Continuer d’être agressifs mais en étant intelligents. » Beal

Et Gerald Green a un message :

« Nous allons leur botter le cul dans le Game 4. » Green


Via ESPN et Washington Post

Retour à l'accueil