Isaiah Thomas jouait avec sa blessure à la hanche depuis une semaine

Brad Stevens est apparu la mine grave en conférence de presse d’après-match, au moment de donner des nouvelles de son go-to-guy Isaiah Thomas, sorti à la pause après avoir boitillé en fin de 2e quart-temps. Touché à la hanche après un écran de Kevin Love, le meneur des Celtics était en fait handicapé par cette blessure depuis une semaine déjà, ce qui en explique en partie ses deux premiers matchs ratés.

« Il a une blessure récurrente à la hanche qui s’est aggravée de manière significative vendredi dernier après le match 6 à Washington », a déclaré Brad Stevens en ouverture de la conférence de presse. « Il a passé des tests ensuite, il a été déclaré apte à jouer même s’il avait toujours une gêne. Ce soir, c’était différent, et dès la mi-temps, on a pris la décision avec le staff médical de le mettre au repos. C’est un tel compétiteur que lui demander de laisser tomber ce match pour récupérer a été très dur. On va réévaluer la situation samedi et on verra si pourra communiquer d’ici dimanche »

Isaiah Thomas a scoré 17 points (7/19 après avoir débuté à 1/8) et délivré 10 passes décisives lors du Game 1 et n’a inscrit que deux lancers cette nuit (0/6) pour 6 passes en 18 minutes. Bien évidemment, Coach Stevens n’avance pas pour autant que cette blessure ou l’absence d’IT en deuxième mi-temps soit responsable ce revers historique.

« Elle ne vaut pas les 44 points. Mais je ne veux jeter la pierre à personne en particulier. Eux ont été brillants, exceptionnels, et nous incroyablement faibles. Mais comme je le dis depuis le début des Playoffs, chaque match a la même valeur. Ils ont pris le meilleur sur nous sur les deux premiers, à nous d’aller là-bas avec l’idée de bien jouer au basket ».

Retour à l'accueil