Gregg Popovich : « On avait besoin de prendre une claque »

Sans Kawhi Leonard les San Antonio Spurs avaient réalisé une magnifique performance lors du Game 6 face aux Rockets, en prenant d’entrée à la gorge les Texans, mais cette nuit à l’Oracle Arena, ce sont eux qui ont été étouffés d’entrée. Rapidement menés, ils n’ont jamais existé dans un match à sens unique. Gregg Popovich est déçu par l’attitude de son équipe.

« Je ne pense pas qu’ils y croyaient. Et vous devez y croire. Je ne pense pas que ce groupe y croyait vraiment, ce qui veut dire qu’ils s’apitoyaient probablement un peu sur leur sort, inconsciemment. Je ne pense pas qu’ils ont débuté la rencontre avec conviction et cela s’est vu dans le manque de tranchant, d’intensité, ce genre de choses. C’était décevant. Quand vous jouez une équipe aussi bonne que Golden State, vous allez être embarrassé si vous entamez le match comme ça et c’est ce que nous avons fait, donc je pense que c’est le problème, plus que tout autre chose. Nous allons oublier ça, manger. Et au Game 3 je m’attends à voir une équipe différente.

Est-ce un manque de leadership ?

« Ça m’a semblé être un problème collectif. Je ne pense pas que c’était un gars qui n’y croyait pas et qui a infecté tout le monde. Je pense que collectivement, ils ont juste baissé les bras. Vous savez nous en avons parlé durant le match, à la mi-temps et après le match, parce que je pense que la vérité vous libère. Vous ne pouvez pas édulcorer les choses, genre, si nous avions mis quelques shoots, nous aurions été dans le match. C’est une mauvaise excuse. Donc j’appelle ça comme c’est, et nous n’étions pas prêts à jouer. Nous nous sommes apitoyés sur notre sort et on avait besoin de prendre une claque, puis revenir pour le Game 3 et voir qui nous sommes. C’est ça qui m’inquiète. »

​​​​​Désormais à voir l’effet qu’aura cette claque, est-ce que cela va survolter l’équipe ou est-ce que cela va se répéter ?

« Je ne sais pas. Je me rappelle des finales face à Detroit. Nous avions été embarrassés deux fois de suite à Detroit, puis nous avions remporté le Game 3 là-bas, ou le Game 5. Mais c’est trop compliqué d’anticiper. Cela ne veut pas dire grand chose. Tout ce qui me préoccupe c’est le prochain match et nous verrons comment ils l’entament. Qu’ils gagnent ou perdent, je veux voir comment ils jouent. S’ils font les bonnes choses, jouent le jeu et obéissent aux Dieux du basket, ils auront une grande chance de gagner. » Popovich

Rendez-vous samedi soir pour le Game 3 à l’AT&T Center, avec peut-être Kawhi Leonard.

Via NBA.com

Retour à l'accueil