Danny Ainge annonce la couleur : " Nous devons ajouter des joueurs, donc peut être plus de changements "

Les Boston Celtics ont continué leur belle progression cette saison, mais malgré leur première place de la conférence Est, ils ont pu mesurer l’écart qu’il y a encore entre eux et les Cavaliers, champions de la conférence Est pour la 3ème fois de suite. Malgré ce beau parcours, Dany Ainge n’est pas totalement satisfait et il sait que l’équipe doit encore progresser.

« J’ai le sentiment que les victoires sont parfois décevantes. Je pense que le fait que nous étions une des trois équipes encore en lice est quelque chose dont nous devrions être fiers, mais ce n’est pas forcément notre cas. Je pense que parfois les équipes font des fausses suppositions sur leur équipe en se basant sur ce genre de choses (le résultat final). Je pense que notre équipe n’est pas bien différente du reste de nos concurrents à l’Est. Je pense que nous avons eu une bonne année malgré quelques blessures, Al Horford qui a été blessé en début de saison, Isaiah qui a manqué quelques matchs et Avery qui a raté 22 matchs de suite. Nous avons dû surmonter les blessures et ça a été positif parce que nos joueurs ont eu une chance de jouer. Tout le monde dans le roster a eu l’opportunité de prouver sa valeur. Mais j’ai le sentiment que ce que nous avons accompli n’a pas vraiment d’importance. Si nous avions perdu lors du Game 7 face aux Wizards, je n’aurais pas eu un sentiment différent sur notre niveau à l’heure actuelle. Je sais que nous sommes bons. Je sais que nous ne sommes pas une grande équipe. Je sais que nous avons encore beaucoup de boulot à faire et la prochaine marche à gravir est de loin la plus difficile. » Ainge

Ainge a notamment évoqué le recrutement d’un élément qui pourrait faire la différence, alors qu’on parle beaucoup de Gordon Hayward et Jimmy Butler parmi leurs cibles. Toutefois, ses déclarations sèment le doute, sur le recrutement des deux. Sont-ils vraiment les joueurs qui pourront permettre aux Celtics de combler le fossé avec les Cavs alors qu’ils ne sont pas un des deux meilleurs sur leu poste ? Surtout qu’il faudra faire des sacrifices pour les avoir, sortir le chéquier pour signer Hayward et lâcher des atouts pour récupérer Butler via un transfert. Pour Paul George, également visé, ce pourrait peut-être être une autre histoire.

« Quand je regarde la ligue, je pense que des erreurs sont faites lorsque vous y êtes presque, que vous êtes à un élément d’y arriver et que vous ne pouvez pas avoir cet élément. Ce n’est pas parce que vous êtes à un élément d’y arriver que vous allez pouvoir l’avoir. Si vous forcez pour l’avoir, si vous forcez un deal ou que vous forcez pour avoir le 2ème, 3ème ou 4ème meilleur joueur disponible sur le poste dont vous avez besoin, alors cela ne vous rendra peut-être pas si bon que ça ou pas assez bon, et là vous êtes coincé. Oui, nous ne sommes pas très loin, mais nous avons encore un long chemin à parcourir. Nous savons que nous devons nous améliorer. Tout le monde dans cette organisation sait que nous devons nous améliorer. Nous devons ajouter des joueurs.  » Ainge

Les Celtics auront la possibilité de s’améliorer dans les semaines qui viennent avec le premier choix de la draft, la free agency et pas mal d’atouts pour mettre en place un transfert. Danny Ainge n’écarte aucune option.

« Le temps vous le dira mais oui, il est possible qu’il y ait des changements significatifs. Mais peut-être aussi peu de changements. Peut-être plus de changements, ou peut-être pas. Cela va dépendre de ce que nous pourrons retirer de la draft et lors des deals qui mèneront à la free agency, puis ce qui arrivera lors de la free agency. Il y a tellement d’incertitudes à l’heure actuelle. Pour le moment ce ne sont que des discussions, des rêves et de la planification. Mais il n’y a aucune certitude. C’est une période excitante pour nous mais aussi très chargée. » Danny Ainge.

Via Boston Herald 

Retour à l'accueil