Critiqué lors du premier et second tour, LaMarcus Aldridge a réagi au meilleur moment

Critiqué lors du premier tour et critiqué lors du second, LaMarcus Aldridge a réagi au meilleur moment. En difficulté pour tirer profit des mismatchs et notamment de la défense de James Harden sur lui, cette fois l’ailier fort a sorti le grand jeu et dominé dans la raquette. Première option de l’équipe, ce qui n’est pas le cas lorsque Kawhi Leonard est là, il a été servi, a été bien plus agressif et il est très rapidement rentré dans son match en bousculant Clint Capela et James Harden. Il a inscrit 10 points à 5/7 dans le premier quart.

« Ils m’ont très bien défendu. Mais j’ai eu simplement le ballon un peu plus ce soir. Donc j’ai eu la chance de pouvoir trouver des solutions. J’ai essayé d’être plus dominant à l’intérieur. J’étais prêt à prendre des shoots contestés et je me suis mis dans le rythme rapidement. Je suis arrivé prêt. » Aldridge

« Vous savez, il a été comme ça lors des deux premiers tours. Il a vraiment enclenché la machine, il a demandé le ballon, il s’est mis dans des bonnes positions en utilisant son corps et il ne s’est pas toujours contenté de jump shots. Il a attaqué le cercle, il a fait du bon boulot. »  Popovich

Intenable, il a compilé 34 points à 16/26 et 12 rebonds en moins de 36 minutes et enfin les Spurs ont dominé à l’intérieur. Avant le début de la série le secteur intérieur des Spurs était pointé du doigt comme un de leurs principaux avantages sur leurs voisins, mais ils ont été très décevants jusqu’à cette nuit. Sous l’impulsion d’un super duo Aldridge – Pau Gasol, les Spurs inscrivent 62 points dans la raquette à 62% contre 18 points aux Rockets à 24% (!!) et dominent 60-37 au rebond. Gregg Popovich a gardé un grand 5 tout le match et jamais les Rockets n’ont pu répondre

« C’était dur. Ils ont gardé ce grand 5 et cela nous a posés des soucis. » Patrick Beverley 

San Antonio a appuyé où ça fait mal en cherchant systématiquement Aldridge et Gasol en début de rencontre, en servant de préférence celui défendu par Harden pour en tirer profit, soit en allant marquer, soit en faisant le décalage suite aux prises à deux. Le duo a combiné 14 points à 7/10 en premier acte pour mettre les leurs sur les bons rails et ils ont effectué un gros boulot défensif.

« LaMarcus a fait un énorme match et il faut lui donner beaucoup de crédit. Aujourd’hui il a pu se mettre dans un bien meilleur rythme et c’était super à voir. » Gasol

Via ESPN

Retour à l'accueil