Bradley Beal : " Je déteste perdre et je me fous de savoir que j'ai bien joué "

Glorieux au Game 6 avec son 3-points de la victoire, John Wall (18 points à 8/23, 7 rebonds et 11 passes) a totalement disparu dans le money time hier lors du Game 7 (0/10 dans le dernier quart-temps), laissant Bradley Beal (38 points dont 24 en seconde mi-temps, 12/22 aux tirs, 5 tirs à 3-points) un peu trop seul face au chantier entamé par Kelly Olynyk (26 points, 5 rebonds et 4 passes) et Isaiah Thomas (29 points et 12 passes).

Avant cette défaite 115-105 lundi, Washington restait sur 6 victoires et 2 défaites en playoffs lorsque son duo combinait pour au moins 50 points.

« Je suis plus déçu de la défaite que de quoi que ce soit d’autre. Je me fous de savoir que j’ai bien joué. Le résultat final… Gagner c’est la seule chose qui importe. Les stats ne veulent rien dire pour moi là maintenant. Je déteste perdre. Surtout qu’on avait le sentiment d’être la meilleure équipe. Bravo à eux, ils se sont battus à chaque match, mais ça fait très mal. On doit mieux finir les matchs. On était confiants, même à -10 -13 on est revenus  mais ils ont été plus efficaces que nous dans le money time.

« Quand il est en mouvement, son shoot est sans défaut. Et sa capacité à attaquer le panier ne va aller qu’en s’améliorant. Il a encore une décennie de bon basket devant lui. J’espère que je ne le gâcherai pas » Scott Brooks

via Washington Post

Retour à l'accueil