Playoffs : John Wall s'occupe des Hawks et offre la première manche à Washington

Si la première mi-temps a été très poussive pour les Wizards, le coup d’accélérateur dans le 3ème acte sous l’impulsion de John Wall leur a permis de remporter la 1ère manche 114-107.

Wall est l’homme du match avec 32 points à 12/24 dont 2/4 à 3-pts, 4 rebonds et 14 passes, bien épaulé par Markieff Morris (21 points et 7 rebonds) et Bradley Beal (22 points à 9/21 dont 2/11 à 3-pts). En face les Hawks ont payé leur maladresse, leurs 19 ballons perdus et leur incapacité à tenir Wall. Dennis Schröder termine avec 25 points à 8/16 et 9 passes, Paul Millsap 19 points et Dwight Howard 7 points et 14 rebonds.

Le fil du match

Le match est parti sur les bases des matchs du dimanche en début d’après-midi, sans aucun rythme et avec beaucoup de maladresse. Washington a tout de même pris les commandes de la rencontre puisque les Hawks ont mis plus de 3 minutes avant de marquer. Sur un 9-0, notamment grâce à leur présence au rebond offensif et à un très bon John Wall (7 pts et 5 asts en 1er quart), 18-8. Mais la second unit des Hawks a fait une très bonne entrée en jeu alors que les Wizards se sont arrêtés de jouer. Dennis Schröder, Ersan Ilyasova et Kent Bazemore ont permis aux Hawks de terminer le premier quart sur un 17-2 pour virer en tête 29-25.

Atlanta a poursuivi sur sa lancée sous l’impulsion de Millsap pour faire le break face à des Wizards à côté de la plaque, 37-29. Beal sur deux tirs à 3-pts, et surtout Wall, excellent dans cette première mi-temps, ont un peu réveillé Washington, qui a mieux fini la mi-temps et ont profité de 3 lancers de Morris sur une faute au buzzer pour virer derrière à seulement 3 points, 48-45. A la pause les deux équipes affichaient 33.3% et ont offert un très mauvais spectacle.

Les Wizards sont revenus des vestiaires avec de bien meilleures intentions et grâce à un Markieff Morris intenable, ils ont inscrit 12 des 16 premiers points pour reprendre les commandes, 57-52. John Wall, en mode dragster, a pris le relais et avec l’aide de Morris, à la réception de ses passes, a donné 10 points d’avance, 65-55. Incapables d’empêcher Wall de faire ce qu’il voulait, les Hawks ont pris un coup sur la tête. Le meneur leur a fait la totale et a porté l’écart à 14 unités. Mais Atlanta a profité de la sortie du meneur et de l’arrivée de la second unit des Wizards pour recoller un peu, 83-76. Wall a compilé 15 points et 4 passes dans le quart et Morris a ajouté 11 points.

Menée par Bradley Beal et Bojan Bogdanovic, la second unit de Scott Brooks a fait une superbe entame de dernier quart avec un 15-7 en 4’20 pour prendre le plus gros écart du match, 98-83. Atlanta a tenté de s’accrocher en revenant sous les 10 points, mais Beal, excellent dans le dernier quart a gardé les Hawks à distance avec l’aide de Marcin Gortat, 108-97 à 3’11 de la fin. Atlanta a eu un tout petit espoir lorsque Schröder et Taurean Prince ont répondu par un 6-0 pour revenir à 5 unités, mais derrière Washington a plié le match en enchaînant les lancers francs.

Retour à l'accueil