Nene Hilario et les Rockets assomment le Thunder

Dans un match au scénario assez étrange dans le money time, les Rockets ont assuré l’essentiel, la victoire sur le parquet du Thunder 113-109 afin de se rapprocher à un succès de la qualification.

James Harden a connu un match très compliqué avec 16 points à 5/16, 7 rebonds, 8 passes et 7 passes ballons perdus, mais il a fait jouer ses coéquipiers et ils lui ont bien rendu. Nene est l’homme du match avec 28 points à 12/12 et 10 rebonds ! Eric Gordon et Lou Williams ajoutent 18 points chacun. En face Russell Westbrook a marqué l’histoire avec un nouveau triple-double qu’il a eu dès la mi-temps ! Il signe 35 points à 10/28, 14 rebonds et 14 passes mais n’a pas très bien géré son money time. Il devient seulement le second joueur de l’histoire à aligner 3 triple-doubles de suite en playoffs. Wilt Chamberlain détient le record avec 4. Il est devenu le premier de l’histoire à en aligner 3 avec au moins 30 points. Steven Adams signe 18 points et Victor Oladipo 15.

Le Fil du match

Le Thunder a effectué un gros début de match en profitant notamment des ballons perdus des Rockets pour partir en transition et sous l’impulsion de Westbrook à la baguette et Adams et Roberson pour alimenter la marque, il a passé un 11-0 pour mener 13-5. Poussé par un public survolté, le Thunder a porté son avance à 11 points sur un shoot derrière l’arc d’Alex Abrines, 26-15. Mais à la sortie de Russell Westbrook, comme trop souvent OKC a vu sa marche en avant être stoppée et Houston a terminé sur un 7-0 grâce à Harden et Ariza, 26-22. Un moindre mal pour les Texans, qui ont shooté à 30% et perdu 5 ballons.

En second quart les Rockets ont fait l’accordéon et on a eu droit à un quart de séries. Sous l’impulsion d’un Russell Westbrook au four et au moulin, OKC a continué de faire la course en tête mais sans jamais pouvoir faire de véritable break malgré plusieurs occasions : 38-31 puis 46-39, mais en raison de mauvais choix offensifs, Houston est revenu, notamment sous l’impulsion de Nene et Eric Gordon alors que James Harden était lui à la peine. A la pause OKC menait 58-54 avec un triple-double pour Russell Westbrook : 17 points à 5/11, 10 rebonds et 10 passes ! En face Harden affichait lui 6 points à 2/9 et 3 passes mais le duo Nene et Ariza combinant 25 points.

Houston est très mal revenu des vestiaires en perdant encore beaucoup de ballons, dont le Thunder a profité pour passer un 12-2, 72-56. Beverley et Gordon à 3-pts ont stoppé l’hémorragie et une fois de plus les Rockets ont fait l’accordéon pour revenir à 2 points sur un 12-0 alors que le Thunder bafouillait son basket à l’image de Russell Westbrook, 70-68. OKC n’a pas mis le moindre point pendant plus de 4 minutes et c’est finalement Adams et McDermott qui ont mis fin à cette disette et à son tour Houston a passé près de 5 minutes sans panier jusqu’au dernier panier du quart, inscrit à 3-pts par Ariza, 77-73.

D’entrée les Rockets ont planté deux 3-pts signés Anderson et Beverley et Lou Williams a ajouté une action 3-pts pour un 9-2 qui les a propulsés en tête 82-79 ! Cela a poussé Billy Donovan à remettre rapidement Russell Westbrook sur le terrain, qui a instantanément inversé le momentum avec l’aide de Jerami Grant. Ce dernier a signé deux dunks et le meneur un 3-pts pour un 7-2, 86-84. Les deux équipes ont alterné les paniers, passant l’une après l’autre devant mais Houston s’est installé en tête avec un Harden à la ditribution face à un Westbrook en mode scoreur, 96-93 Rockets. A 4 minutes de la fin Mike D’Antoni a décidé de faire du Hack-a-Roberson et ça a permis à Harden de donner 5 points d’avance aux siens à 5 minutes de la fin et poussé Donovan à sortir Roberson. Westbrook a maintenu OKC en vie avec l’aide d’Oladipo, mais Houston a continué de trouver la solution en attaque pour alimenter la marquer et rester en tête. A 41.8 secondes de la fin, après un ballon perdu de Russell Westbrook, le barbu a donné 5 points d’avance aux siens. Westbrook a alors envoyé une brique puis un air ball à 3-pts mais les Rockets ont perdu le ballon et envoyé Adams sur la ligne. Il a raté volontairement son second lancer et servi Westbrook qui a planté un 3-pts à 10m pour revenir à un point. Mais derrière OKC a voulu faire faute mais l’a fait sur un panier avec la faute de Nene, qui a redonné 4 points d’avance aux siens. Un dernier ballon perdu de Westbrook a plié le match.

Retour à l'accueil