Magic Johnson courtise déjà Paul George

En tant que dirigeant (président des opérations basket des Lakers), Magic Johnson n’a pas le droit de directement discuter avec un joueur d’une éventuelle venue dans son équipe. Mais, invité de Jimmy Kimmel il y a quelques jours, il a clairement fait comprendre qu’il ne serait vraiment, vraiment pas contre une arrivée de Paul George à Los Angeles.

« Si on se croise, on va se dire bonjour, parce qu’on se connaît. Je ne peux juste pas dire ‘Hey, je veux que tu viennes aux Lakers’, mais je vais quand même envoyer des clins d’œil dans tous les sens. Vous voyez ce que je veux dire ? » Magic Johnson

Des propos déjà limites vis-à-vis- du règlement NBA, qui stipule que les employés d’une équipe ne peuvent pas « induire, inciter ou persuader » un joueur qui est sous contrat avec une autre équipe. On rappelle que George ne sera pas potentiellement free agent avant l’année prochaine (player option pour la saison 2018-19) mais que si Indiana veut s’épargner de le voir partir sans rien en échange, l’équipe pourrait arranger un transfert dès cet été.

Retour à l'accueil