Les Spurs s'en sortent bien face au Jazz

Malgré quelques absents les Spurs ont remporté leur 59ème victoire de la saison aux dépens du Jazz d’Utah, sur le score de 109-103.

Les Texans ont fait la différence dans le 3ème quart sous l’impulsion d’un énorme Kawhi Leonard, auteur de 19 de ses 25 points (8/15 dont 3/3 à 3-pts, 4 rebonds et 7 passes) en 3ème acte. Les Français ont particulièrement brillé dans ce match avec 19 points à 9/9 en 19 minutes pour Boris Diaw, 21 points à 7/15, 4 rebonds et 5 passes de Tony Parker, et 19 points à 9/15, 14 rebonds, 5 passes et 6 contres pour Rudy Gobert. Les Spurs ont shooté à 51.9% sur le match dont un 10/19 à 3-pts et ont pu compter sur un excellent apport des remplaçants Pau Gasol (13 points et 12 rebonds) et Jonathon Simmons (17 points). Côté Jazz, la défense a fait défaite et Gordon Hawyard sort un match moyen avec 16 points à 6/19.

Le fil du match

Les Spurs ont pris rapidement les commandes sous l’impulsion d’un excellent Tony Parker, très agressif, pour permettre aux siens de mener 19-13 avec 8 points. Après un temps mort pris par Quin Snyder, le Jazz a trouvé Rudy Gobert pour quelques paniers faciles afin de recoller 26-25. En grande réussite (65%), notamment à l’extérieur (4/5 à 3-pts), les Spurs ont finalement viré en tête 33-28 après un quart suite aux 3-pts de Pau Gasol et Davis Bertans.

En difficulté face à la circulation du ballon des Spurs, la défense du Jazz a pris l’eau en début de second quart, ce qui a résulté en un 13-1 qui a porté l’écart à 17 unités, 46-29. Ce sont finalement Dante Exum, et surtout Rudy Gobert qui ont réveillé le Jazz, notamment en défense. Utah a haussé le ton et répondu par un 21-4 pour égaliser à 50-50 ! Finalement un dernier panier de Gasol a remis les locaux en tête à la pause, 54-52.

Sous l’impulsion de Tony Parker et surtout Kawhi Leonard, les Spurs ont refait un break avec 10 points d’avance, 70-60. Au retour du temps mort Boris Diaw, à 100% au tir, a aligné 6 points pour faire recoller un peu les siens, mais Lawhi Leonard a continué son festival. Intenable il a permis, avec l’aide d’un 3-pts d’Anderson, aux Spurs de porter leur avance à 14 unités et finalement à 10 à l’entame des 12 dernières minutes. Leonard a inscrit 19 points dans le quart, son record en carrière.

On pensait que les Spurs allaient pouvoir tranquillement filer vers la victoire avec une dizaine de points d’avance et même 14 après un bon passage de Pau Gasol, mais Utah s’est accroché. Les hommes de Quin Snyder ont enchaîné 10 points de suite dont une claquette de Rudy Gobert et un gros shoot de Joe Johnson, 102-98. Jonathon Simmons a mis fin à l’hémorragie et les Spurs ont verrouillé leur défense pour se redonner de l’air, 106-99 et sécuriser leur victoire.

Retour à l'accueil