Les Raptors veulent achever les Bucks de Milwaukee au match 6

TORONTO - Pendant que les Cavaliers se reposent à Cleveland, les Raptors de Toronto ont encore du travail à faire en première ronde face aux Bucks de Milwaukee.

Et l'avant des Raptors DeMarre Carroll espère achever ses rivaux dès jeudi.

Les Raptors ont été incapables de remporter le match no 6 à l'extérieur face aux Pacers d'Indiana et au Heat de Miami l'an dernier, gagnant toutefois le match no 7 devant leurs partisans à chaque fois. Il y a trois ans, ils avaient perdu le sixième match à Brooklyn et avaient été éliminés en sept parties par les Nets.

« J'espère que nous avons retenu la leçon, a dit Carroll. Nous ne voulons pas avoir à revenir gagner à domicile. Nous voulons achever les Bucks chez eux. »

Les Raptors mènent la série 3-2 et le gagnant retrouvera au deuxième tour les Cavaliers, qui ont complété le balayage des Pacers dimanche.

Carroll espère que les Raptors pourront éviter la pression physique et mentale qui accompagne les septièmes matchs, quand « chaque lancer compte ».

« Les gars ont besoin de récupérer un peu et nous devrions comprendre un peu mieux cet aspect cette année, a-t-il ajouté. Nous devons approcher le sixième match comme une partie sans lendemain. »

La saison dernière, les Cavaliers avaient eu besoin de seulement huit matchs pour atteindre la finale de l'Est, comparativement à 14 pour les Raptors.

« C'était comme si nous avions frappé un mur, a raconté Carroll en revenant sur la série que les Raptors ont perdue en six rencontres. Nous avions tout donné, mais nous étions fatigués et nous rations nos tirs. Nous n'avions plus la même énergie. »

L'entraîneur-chef des Raptors, Dwane Casey, s'attend à une opposition ferme des Bucks, qui lutteront pour leur survie dans les séries.

« Nous devons comprendre à quel point il est difficile de gagner une série dans cette ligue, a mentionné l'entraîneur âgé de 60 ans. La chose la plus difficile à faire dans cette ligue est de signer la quatrième victoire dans une série. »

Retour à l'accueil