Klay Thompson en monde on fire, les Warriors tournent à pleine puissance

Et de 12 pour les Warriors, qui n’ont eu aucun souci à se défaire des Wolves du Minnesota à l’Oracle Arena. Les hommes de Steve Kerr s’imposent 121-107 et portent leur bilan à 64-14. Ils établissent par la même occasion un nouveau record de victoires sur 3 saisons consécutives en effaçant les Bulls de Michael Jordan avec pas moins de 204 succès depuis la saison 2014-2015.

Klay Thompson a pris le relais de Stephen Curry cette nuit avec 41 points à 13/24 dont 7/14 à 3-pts pour faire exploser la défense des Wolves. Stephen Curry ajoute lui 19 points à 7/18 et 9 passes tandis que Matt Barnes marque 12 points à 5/6 et Andre Iguodala 11 points à 4/4. Les Californiens ont shooté à 52.4% dont un excellent 14/32 à 3-pts et distribué 33 passes décisives pour 13 ballons. Compliqué, voire impossible pour les Wolves de rivaliser dans ces conditions. Leur quatuor Andrew Wiggins (24 points à 9/20), Shabazz Muhammad (24 points à 8/18 et 11 rebonds), Karl-Anthony Towns (21 points à 8/10) et Ricky Rubio (15 points à 6/17 et 5 passes) n’a rien pu faire.

Minnesota s’est accroché pendant un quart avant de progressivement craquer face à l’adresse des locaux. A hauteur 32-32, les Wolves ont mal démarré le second acte et encaissé un 8-0 qui a mis définitivement en tête les Californiens. Toutefois grâce à un excellent Shabazz Muhammad ils se sont accrochés face aux coups de boutoir de Thompson, auteur de 23 points à la pause. Après 24 minutes l’espoir était encore de mise pour les visiteurs, menés 68-60. Mais ils ont définitivement lâché prise dans le 3ème en encaissant un 26-9 sous l’impulsion de Thompson et Curry pour se retrouver mené de plus de 20 points. A l’entame des 12 dernières minutes la messe était dite 104-86 et les Warriors ont tranquillement contrôlé.

Retour à l'accueil