Cleveland a eu très chaud mais s'en sort bien après deux prolongations contre les Pacers

LeBron James n’avait plus joué autant de minutes (52) depuis 4 ans. Alors dans la dernière minute de la deuxième prolongation face aux Pacers de Paul George (43 points à 16/33, 9 rebonds et 9 passes en 48 minutes), il a dit stop avec un 3-points clutch dans la dernière minute qui a mené les Cavaliers à la victoire, 135-130, dimanche soir à la Quicken Loans Arena. James termine à 41 points à 16/29, 16 rebonds et 11 passes.

La frustration des champions dans cette rencontre et depuis plusieurs semaines a été parfaitement illustrée par une dispute entre LeBron James et Tristan Thompson (12 points à 5/7 et 9 rebonds) à propos de défense en fin de match. Kyrie Irving termine lui à 23 points à 5/20 (11/11 aux lancers-francs), 5 rebonds et 7 passes et rentre 4 lancers-francs dans les dernières 16.5 secondes du match. Kevin Love signe lui 20 points à 8/12 et 12 rebonds pour des champions qui comptent toujours une victoire de moins que Boston à l’Est, avant d’affronter les Celtics mercredi.

Malgré 19 points d’affilée sur les 2 prolongations, George n’empêchera pas la 8ème défaite de rang des siens à l’extérieur. C.J. Miles l’épaule avec 27 points (record en saison) et Indiana passe 9ème de la Conférence Est (Miami possède le tiebreaker). À 49 secondes du buzzer final, Thompson se retient quelques secondes avant d’exploser de colère face à James alors que les deux rejoignaient le banc pour sa défense laxiste après un 3-points de George pour ramener Indiana à 128-127. Love avait répondu à George avec un 3-points pour Cleveland dans la foulée et juste avant le temps-mort.

À noter : pour son retour sous le maillot des Pacers, Lance Stephenson a terminé à 4 points et 5 fautes en 18 minutes.

Prochain match contre Orlando demain pour Cleveland (49-27). Indiana (37-40) recevra Toronto.

Retour à l'accueil