Atlanta se relance dans la série face à Washington

Les Hawks sont revenus à 2-1 en dominant Washington 116-98 samedi soir à la Philips Arena. Paul Millsap, décrit comme un « pleurnicheur » par Markieff Morris (9 points à 4/14, 6 rebonds et 2 passes), signe 29 points à 12/20, 14 rebonds, 5 passes et 2 contres, Dennis Schröder 27 points à 10/22 et 9 passes et Dwight Howard, toujours loin d’être utilisé comme une vraie option offensive (15 shoots tentés sur les 3 premiers matchs), 5 points à 2/4 et 11 rebonds.

Boostés par leur public, les Hawks se construisent directement une avance de 25 points dans le 1er quart-temps (remporté 38-20) et ne seront jamais sérieusement menacés par la suite. John Wall s’est retrouvé un peu tout seul avec ses 29 points à 10/12, 4 rebonds et 7 passes puisque les autres titulaires des Wizards combinent pour 30 points à 14/45. Bradley Beal, 26.5 points sur les 2 premiers matchs, est tenu à 12 points à 6/20 et 0/6 à 3-points. Atlanta a parfaitement suivi son plan de match en faisant bien circuler le ballon et en trouvant des shoots ouverts sans perdre trop de ballons.

Les 10 points d’avance étaient déjà atteints avant que le match n’atteigne les 3 minutes de jeu et le score était ensuite de 38-13 en faveur des locaux à une minute de la fin de la 1ère période, sur un 3-points de Schröder. Wall, qui ne rate qu’un shoot en 1ère mi-temps (21 points) a tout essayé entre gros dunk ligne de fond, 3-points et pénétration conclue par un shoot impossible mais son équipe reste menée 64-46 à mi-temps. Les Hawks inscrivent 26 points dans chacun des 3 derniers quarts-temps et l’écart aura pu être plus conséquent si Mike Budenholzer n’avait pas fait tourné en fin de match.

À noter : propulsé titulaire en fin de saison régulière, le rookie Taurean Prince a signé 16 points à 7/10 et 4 rebonds. Touché au cou, Otto Porter Jr a quitté le match dans le 3ème quart-temps sans revenir en jeu.

Match 4 lundi à Atlanta.

Retour à l'accueil