La RDC en démonstration de force au Palais des sports de Bangui. Crédit photo : Hervé Serefio de la Diaspora

La RDC en démonstration de force au Palais des sports de Bangui. Crédit photo : Hervé Serefio de la Diaspora

La première confrontation dans le cadre des éliminatoires de la Zone 4, groupe E qui s'est déroulé au Palais des sports de Bangui, tourne à la correction en faveur des Léopards de la RDC contre les Fauves Centrafricains (64-85), soit 21 points de différence.

Dominés dès l'entame de la partie et aux quatre coins du parquet, les Fauves Centrafricains , soutenus par tout un pays, n'ont jamais su réagir face à des Léopards ultra motivés et sûrs de leurs valeurs. Maladroits au tir et une défense totalement dépassée par la cadence de jeu imprimé par l'équipe nationale de la République Démocratique du Congo, les hommes du coach Gabin Marida ont complètement coulé dans le troisième quart temps. Ils ont également péché par manque de cohésion face à une équipe de RDC très disciplinée et qui n'a eu aucun mal à dérouler son Basket dans un palais des sports silencieux.

Cette lourde défaite n'est pas sans conséquence, puisque l'équipe nationale centrafricaine devra obligatoirement gagner ce lundi face à la RDC avec une marge de 22 points pour valider son billet pour l'Afrobasket 2017 qui se déroulera à Brazzaville au Congo en août prochain. Sans ça, les Fauves diront adieux à la 29e édition de l'Afrobasket, ce qui sera une énorme déception pour tout une nation. Le staff technique Centrafricain devra trouver les mots justes pour remobiliser une équipe qui semble déjà avoir la tête dans le sac.

De leur côté, les Léopards ne sont qu'à un pas de l'Afrobasket 2017 et en cas d'une qualification, ils pourront compter sur les deux stars de l'équipe qui évoluent en NBA à savoir Emmanuel Mudiay (Denver Nuggets) et Bismack Biyombo (Orlando Magic).

Retour à l'accueil