Washington domine les Lakers et remporte le titre de division southeast après celui de 1978-79

Les Washington Wizards vivent une de leurs plus belles saisons régulières et cette nuit ils ont décroché le titre de division southeast en dominant les Lakers au Staples Center. Ils l’emportent 119-108 après avoir bataillé et sorti un énorme dernier quart pour s’assurer un premier titre depuis celui de 1978-79 ! C’était la plus longue disette de l’histoire.

John Wall est l’homme du match avec un énorme double-double : 34 points à 14/25, 14 rebonds et 4 interceptions. Il a été bien aidé par le trio Otto Porter (16 points), Bradley Beal (16 points) et Kelly Oubre Jr. (14 points). Ian Mahinmi n’est pas en reste avec 10 points à 3/4, 5 rebonds et 2 interceptions en moins de 18 minutes. S’ils ont eu eux aussi du mal en défense, Washington a mis à mal celle des Lakers avec 51.1% au tir pour s’assurer un 4ème succès de suite. Côté Angelinos, ces derniers peuvent s’en vouloir puisqu’ils ont compté jusqu’à 16 points d’avance en 3ème quart avant de s’écrouler dans les 12 dernières minutes. D’Angelo Russell termine avec 28 points à 10/21, 6 rebonds et 9 passes tandis que Jordan Clarkson a signé 22 points à 10/19.

Ce match a été fait de nombreuses séries puisque les visiteurs ont démarré fort en menant 26-15 mais ont pris un 12-1 pour conclure le premier acte. Les débats se sont équilibrés en second quart avec un joli chassé-croisé qui a tourné à l’avantage des Lakers 58-55 grâce à un excellent Russell. Au retour des vestiaires les hommes de Scott Brooks ont connu un passage à vide en encaissant un 28-14, qui a porté l’avance des locaux à 16 points. A l’entame des 12 dernières minutes, le matelas des Californiens était confortable : 13 points. Avance qui a rapidement fondu puisque les Wizards ont passé un 19-6 afin d’égaliser à 101-101 alors que les titulaires étaient sur le banc. Au retour de Wall & co, Washington s’est envolé puisque Beal et Wall ont aligné 7 points pour prendre la tête 108-104 avant que Kelly Oubre Jr. n’enfonce le cou à 3-pts, 113-108. Les Lakers n’ont pas pu réagir.

Retour à l'accueil