Playoffs 2017 : Le guide (Calendrier, Dates, Équipes, Résultats, Retransmissions TV)

La saison régulière de la NBA rendra son verdict dans la nuit du 12 avril. Les meilleures équipes s’affronteront ensuite lors des playoffs pour désigner le champion NBA 2017. Retrouvez toutes les informations utiles sur l’édition 2017 de la phase finale du championnat nord-américain de basket.
 
EQUIPES QUALIFIÉES

Pour l’instant, seuls cinq franchises sont connus pour les play-offs 2017 : Golden State, San Antonio et Houston à l’Ouest et Cleveland à l’Est. Les trois premiers de la conférence Ouest vont désormais se disputer les premières places au classement, et tenter de garder l’avantage du terrain. De l’autre côté, à l’Est tout est encore jouable et incertain. Cleveland reste sous la menace de Boston pour la première place. Les deux franchises, déjà qualifiées officiellement, seront sûrement accompagnées par Washington, Toronto et Atlanta. Pour le reste, rien n’est joué et des places sont encore à prendre.

LA COURSE AUX PLAY-OFFS

Alors qu’on se dirige une nouvelle fois vers une fin de saison palpitante, on vous détaille tout sur la course aux play-offs à l’Ouest comme à l’Est.

Maj. le 23 mars. On le sait depuis plusieurs semaines maintenant, Golden State (57 victoires), San Antonio (54) et Houston (49) ont déjà leurs deux pieds en play-offs. Sauf cataclysme, l’ordre ne devrait pas bouger. A onze matchs du terme de la saison régulière (douze pour San Antonio), le 12 avril prochain, les Warriors devraient rester en tête de la conférence Ouest devant les Spurs de Tony Parker et les Rockets de James Harden. La course à la quatrième place, synonyme de position favorable avec avantage du terrain, risque d’être passionnante. Les Utah Jazz (44) semblent en mesure de résister à la pression des Los Angeles Clippers (43) et dans une moindre mesure aux Thunders d’Okhlaoma City (41) et aux Memphis Grizzlies (40). Premier élément de réponse samedi avec la confrontation entre les deux équipes, au Staples Center de Los Angeles. Rudy Gobert en grande forme dans la raquette va avoir du boulot, encore une fois face aux Anges des Clippers. Pour la huitième place, les Denver Nuggets (34) grâce notamment à leur victoire pleine d’autorité face à Cleveland (126-113), sont en ballottage favorable. Ils sont néanmoins toujours à portée des Blazers de Portland (32). La confrontation entre les deux franchises, le 28 mars sur le parquet de Denver, fera certainement office de juge de paix. Les Blazers auront un calendrier plus abordable, avec notamment trois matchs au Moda Center. Après un revers contre les Bucks à la maison, ils enchaîneront avec les venues de New York (jeudi), et de Minnesota (samedi), puis un déplacement à L.A pour affronter les Lakers (dimanche). Des matchs largement à la portée de Portland.

Dans la conférence Est, Boston a rejoint Cleveland en tête. Avec 46 victoires pour chacune des franchises, mais deux matchs en plus pour coéquipier du très bouillant Isaiah Thomas, les Cavaliers devraient pouvoir garder leur maigre avantage sur cette fin de saison. Il faudra quand même élever le niveau de jeu, et surtout être plus agressif en défense pour les champions en titre. Pour la troisième place, tout se jouera entre les Washington Wizards (43 victoires) et les Toronto Raptors (42). Derrière, c’est la folie ! Atlanta, Milwaukee, Detroit, Miami, Chicago et Detroit se tiennent et font un chassé-croisé pour les dernières places qualificatives en play-offs. Impossible de prédire qui terminera où ! Au niveau de la forme actuelle, les Bucks, qui restent sur huit victoires sur leurs dix derniers matchs, dont trois victoires de rang vont vouloir confirmer face à un concurrent direct jeudi soir (Atlanta). Leur calendrier favorable devrait leur permettre de voir les play-offs, eux qui réalisent une superbe saison. Miami, également sur une belle série pourra faire la différence sur cette fin de saison. A condition de gommer ce manque de régularité, afin d’enchaîner les victoires. Indiana reste en pole pour la dernière place qualificative, les Pacers ayant un match de plus à jouer que les Pistons de Detroit mais surtout deux victoires d’avance sur la franchise du Michigan et sur Chicago.

APERÇU DES RENCONTRES (PREVIEW)

Dès l’annonce officielle des différents affrontements des play-offs 2017,  la rédaction de News Basket Beafrika vous proposera une analyse des enjeux pour chaque rencontre ainsi que ses pronostics.

FORMAT 

Depuis les play-offs 2016, la NBA a décidé de simplifier le format de qualifications et des rencontres. Terminé le système privilégiant dans un premier temps les champions de divisions. Désormais, les 8 franchises avec le meilleur bilan en saison régulière se qualifient pour la phase finale de la saison. Le tableau des rencontres.

Terminé le système privilégiant dans un premier temps les champions de divisions. Désormais, les 8 franchises avec le meilleur bilan en saison régulière se qualifient pour la phase finale de la saison. Le tableau des rencontres reste fixe : le premier de la conférence affronte le huitième, le deuxième affronte le septième, le troisième affronte le sixième et le quatrième affronte le cinquième. Le tableau se poursuit avec le vainqueur du 1er contre le 8e qui affrontera en demi-finale de conférence le vainqueur du 4e contre le 5e. L’autre demi-finale se joue donc entre les vainqueurs du match entre le 2e et le 7e, et du 3e contre le 6e. Les deux champions des conférences Est et Ouest se rencontreront enfin dans les grandes Finales NBA, désignant le champion de la saison.

Les séries se jouent au meilleur des sept matchs, de même qu’en finale. Il faut donc gagner 4 matchs pour se qualifier pour le tour suivant. L’équipe possédant le meilleur bilan en saison régulière possède l’avantage du terrain, soit quatre matchs sur sept à domicile dont les deux premiers, soit un format 2-2-1-1-1. Le format a été définitivement adopté après la saison 2013-2014, en remplacement du format 2-3-2. Concrètement, cela veut dire qu’il est possible de se qualifier en ne gagnant que ses matchs à domicile. Il est possible d’entendre souvent qu’une équipe « a perdu l’avantage du terrain ». Cela signifie qu’elle est désormais dans l’obligation de remporter au moins un match à l’extérieur afin de se qualifier.

Les bilans de chaque franchise sont calculés en pourcentage de victoires sur l’ensemble des 82 matchs de la saison régulière (exemple : en 2016, les Golden State Warriors affichaient un bilan de 89% avec 73 victoires sur les 82 matchs).

SUIVRE LES PLAY-OFFS 2017 À LA TÉLÉVISION

En France, c’est une nouvelle fois BeIN Sports qui reste le diffuseur officiel de la saison régulière et des play-offs. Le dispositif ne devrait pas différer de la saison passée : 2 matchs par nuit retransmis en direct ou en duplex lors des 2 premiers tours, avec notamment des matchs en prime le samedi (pour le premier tour uniquement) et le dimanche soir. Les Finales sont quant à elles diffusées en intégralité. Pour rappel, l’abonnement sans engagement à BeIN Sporst coûte 15€/mois. L’ensemble des chaînes sont ainsi disponibles via votre télévision, votre ordinateur et vos autres supports numériques.

Vous pouvez également souscrire à l’offre League Pass, proposée par la NBA via son site internet. Lors de la saison régulière, il était possible de suivre en intégralité la NBA en HD, pour la modique somme de 29€/mois. Pour ceux qui désireraient bénéficier du League Pass uniquement pour les play-offs, des offres promotionnelles devraient être annoncées prochainement.

PALMARÈS NBA

Avec 17 titres, ce sont les légendaires Boston Celtics qui trônent au sommet du palmarès de la NBA, depuis la création du championnat en 1946 (appelé BAA jusqu’en 49). Des titres acquis en grande majorité dans les années 1960, une époque où la NBA ne comprenait que 8 ou 9 franchises. Derrière, ce sont les Los Angeles Lakers qui suivent avec 16 titres de champion, dont 5 en tant que Lakers de Minneapolis. Les Chicago Bulls sont troisièmes de ce palmarès avec 6 trophées, le premier datant de 1991 avec un certain Michael Jordan.

Dernièrement, 4 franchises se sont réparties les 5 derniers titres NBA. Le Miami Heat en a ramené deux à la maison (2012, 2013), laissant le reste aux San Antonio Spurs (2014), aux Golden State Warriors (2015) et aux Cavaliers de Cleveland (2016). La particularité de ces titres ? Ils se sont tous joués en présence de LeBron James, qui reste sur une série impressionnante de 6 finales NBA consécutives (3 gagnés pour 3 perdues).

PLAY-OFFS NBA 2017 : LES DERNIÈRES INFOS

Infos à venir

Retour à l'accueil