Le Jazz se relève face aux Pelicans

Après 4 défaites en 5 rencontres, le Jazz se rassure en disposant des Pelicans pour prendre un peu d’air dans la course à la 4ème place de la conférence avec 1.5 match d’avance sur les Clippers. Ils s’imposent 108-100 face à des Pelicans une nouvelle fois privés de DeMarcus Cousins et portent leur bilan à 45-29. Pour New Orleans il en est terminé des espoirs de playoffs avec 31 victoires et 43 défaites, soit 4.5 matchs de retard sur Portland.

Bête noire de DeMarcus Cousins, Rudy Gobert a cette fois eu fort à faire avec Anthony Davis, qui sort un énorme match avec 36 points à 12/23, 17 rebonds, 3 passes, 3 contres et 3 interceptions, mais le Français continue sur sa lancée avec lui aussi un chantier des deux côtés du terrain : 20 points à 8/11, 19 rebonds et 5 contres. En l’absence de Gordon Hayward, il termine meilleur marqueur avec Rodney Hood, auteur de 20 points à 7/16. Joe Ingles ajoute 19 points, George Hill 17 et Joe Johnson 14 points, 7 rebonds et 6 passes.

Malgré le chantier de Davis, ce dernier a été un peu seul malgré les 19 points d’Holiday, et le Jazz a contrôlé le match quasiment de bout en bout. Utah a pris les commandes sur un 9-0 en premier quart pour mener tout le reste de la première mi-temps mais sans jamais pouvoir s’échapper 56-51. Anthony Davis et Tim Frazier ont permis provisoirement aux Pelicans de revenir et même de passer devant dans le 3ème acte, mais sous l’impulsion de George Hill, Joe Ingles et Joe Johnson, Utah a répondu par un 14-2 qui s’avérera fatal aux visiteurs. Le Jazz a entamé le dernier acte avec un matelas de 10 points d’avance et n’a jamais laissé leur adversaire puisqu’ils ne sont jamais revenus à moins de 6 points.

Retour à l'accueil