Le choc entre Russell Westbrook et James Harden tourne en faveur de Houston

Le choc tant attendu entre les Rockets et le Thunder a tourné à la démonstration de l’équipe de James Harden, vainqueur sur le score de 137-125. L’écart ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre puisqu’il a été réduit par OKC en dernier quart alors qu’il a culminé à 25 points à l’issue du 3ème acte.

Dans le duel de candidats au titre de MVP, James Harden n’a rien eu à forcer avec 22 points à 8/15, 5 rebonds et 12 passes. En face Russell Westbrook signe son 36ème triple-double de la saison mais compte tenu des conditions, il ne signifie pas grand chose. Il compile tout de même 39 points à 13/24, 11 Rebonds et passes en ayant fini fort dans le dernier acte, mais le match était déjà plié.

Les Rockets ont shooté à un incroyable 63.3% dont un 20/39 à 3-pts. Lou Williams signe 31 points à 11/15 dont 7/8 à 3-pts, Trevor Ariza inscrit 24 points, tout comme Eric Gordon avec respectivement 6/8 et 4/9 à 3-pts. C’est en défense qu’OKC a perdu ce match puisqu’elle a été totalement transparente.

Le fil du match

Les Rockets ont été les premiers en action, en réussite à 3-points pour mener 9-0 puis 15-5. Russell Westbrook a finalement lancé les siens, qui avaient manqué leurs 5 premiers tirs, en rentrant 3 tirs de suite pour recoller à 22-20 avec une série de 9/10 pour l’équipe. En très grande réussite, les deux équipes se sont répondues coup sur coup mais à ce jeu là les Texans ont fait la course en tête avec un 14/21 au tir dont un 5/9 à 3-pts, 37-31. Après 12 minutes, Harden et Westbrook comptaient 9 points chacun.

Les locaux n’ont pas baissé de pied puisque leur second 5 a très bien démarré le second acte sous l’impulsion de Nene, Lou Williams et d’un excellente Sam Dekker, qui profitait de l’absence de Ryan Anderson. Ils ont porté l’avance des leurs au-delà des 10 points, 46-35. Cela a permis à Harden de se reposer sur le banc, et à son retour OKC, inexistant en défense, a pris un éclat. Il a impulsé un 8-0 dont un 3-pts à 9 mètres pour faire passer l’écart à 19 points. Sur une autre planète, les Rockets ont aligné les paniers avec une adresse insolente, notamment une série de 3 3-pts de suite signés Williams et Trevor Ariza, 74-53. A la pause l’addition était salée pour OKC malgré les 17 points de Westbrook, 79-59 ! Après 24 minutes Houston affichait des stats incroyables au tir : 19/24 à 2-pts et 11/18 à 3-pts. Ariza et Williams combinaient 34 points à 8/9 à 3-pts.

Le Thunder s’est réveillé au retour des vestiaires et a parfaitement entamé la seconde mi-temps. A la faveur d’un 11-2, dont 5 points d’Oladipo, les visiteurs sont revenus à 12 points, poussant Mike D’Antoni a arrêter le jeu. En sortie de temps mort Eric Gordon a remis les siens dans le sens de la marche avec trois 3-pts de plus, 93-75. Lou Williams a pris le relais alors qu’OKC n’arrivait pas à faire de run malgré des occasions, gâchées par des finitions ratées ou des ballons perdus. Résultat Houston a atteint les 100 points avec 3’35 à jouer pour une avance de 21 points. Ariza et Williams ont continué leur festival avec deux 3-pts de plus pour faire passer l’écart à 35 points. James Harden a ajouté un shoot au buzzer pour conclure le 3ème acte sur un score de 113-88 (à 68%) !

Kanter a fait un chantier en début de quart pour remettre OKC sous les 20 points, 115-100. Russell Westbrook est revenu rapidement en jeu pour tenter un run, mais Houston a repris une vingtaine de points d’avance pour se diriger tranquillement vers la victoire. Très en vue en fin de match, Westbrook a réduit le retard à 12 points, puis 9 unités, mais trop tard.

Retour à l'accueil