Malgré l'exclusion de l'un des joueurs cadres de la RDC en début de la partie, suite à une bagarre sur le parquet, les Fauves Centrafricains n'ont pas su profiter de la situation pour déstabiliser le collectif des Léopards. Comme en 2015 à Libreville (éliminé par le Gabon), la Centrafrique a déçu et s'enfonce encore davantage dans une crise interminable, sûrement le moment de tout recommencer à zéro sur de nouvelles bases.

Malgré l'exclusion de l'un des joueurs cadres de la RDC en début de la partie, suite à une bagarre sur le parquet, les Fauves Centrafricains n'ont pas su profiter de la situation pour déstabiliser le collectif des Léopards. Comme en 2015 à Libreville (éliminé par le Gabon), la Centrafrique a déçu et s'enfonce encore davantage dans une crise interminable, sûrement le moment de tout recommencer à zéro sur de nouvelles bases.

Les Fauves Centrafricains se sont imposés ce lundi soir au Palais des sports de Bangui contre les Léopards de la RDC (80-76) dans le second et dernier match du tournoi de qualification de la Zone 4 en vue de l'Afrobasket 2017. Cette courte victoire ne permet pas à la Centrafrique de se qualifier pour la phase finale du championnat d'Afrique. De son côté, la RDC, large vainqueur de la première confrontation (85-64) hier soir, se rendra à Brazzaville au Congo en août prochain pour disputer la 29e édition de l'Afrobasket. 

Corrigé hier soir devant son public par la République Démocratique du Congo (85-64) dans la première confrontation du tournoi de qualification de la Zone 4 (groupe E), l'équipe nationale centrafricaine, dos au mur ce lundi soir au Palais des sports de Bangui, n'a finalement fait aucun miracle pour remonter le déficit de 21 points encaissés​ dimanche dernier. Malgré une première période en leur faveur (37-34), les Fauves Centrafricains n'ont pas vraiment dominé les débats au retour des vestiaires en raison d'une incroyable maladresse. Face à ce manque de lucidité des Fauves sur la ligne des lancers francs, les Congolais ont su profiter de l'occasion avec beaucoup d'abnégation pour repasser devant au score (44-40) dans le troisième quart temps avant de s'incliner sur le score de 80-76, soit 4 points de différence.

La rencontre n'a réservé aucune surprise, puisque la RDC a validé au passage son billet pour l'Afrobasket 2017. Pour la phase finale prévue à Brazzaville au Congo du 19 au 30 août prochain, les Léopards compteront sur leur deux Stars NBA Emmanuel Mudiay (Denver Nuggets) et Bismack Biyombo (Orlando Magic).

Pour leur part, les Fauves ont encore déçu après la débâcle de Libreville en 2015. Cette nouvelle élimination est sans doute une immense désillusion pour un pays sacré deux fois champions d'Afrique par le passé (1974 et 1987). L'on se demande déjà comment le pays se relèvera d'une telle humiliation. Mais au vu de la désorganisation chronique qui entoure souvent l'équipe nationale centrafricaine, ce résultat est totalement mérité et l'heure est peut être venue pour de nombreux dirigeants de quitter définitivement le navire pour laisser la place à un véritable renouveau pour un avenir meilleur. Sans ça, le Basket Centrafricain ne se relèvera sans doute jamais.

C'est donc une mission parfaitement réussie pour l'équipe nationale de RDC qui valide son ticket pour la phase finale de l'Afrobasket 2017 prévue à Brazzaville au Congo du 19 au 30 août prochain.

Retour à l'accueil