Éliminatoires Zone II (Afrobasket 2017) : Quatre prétendants pour deux tickets

Le coup d’envoi de la phase aller des éliminatoires de l’Afrobasket senior masculin, Zone II sera donné demain, vendredi au Palais des sports.

Organisée par la Fédération malienne de basketball et FIBA Afrique, la compétition regroupe quatre pays que sont le Mali, le Sénégal, la Guinée Conakry et le Cap-Vert. Le tournoi se disputera à Bamako et Dakar dans une formule de championnat aller-retour et les deux premiers du classement seront qualifiés pour la phase finale de l’Afrobasket que le Congo abritera cette année.

La première manche est prévue du 17 au 19 mars à Bamako au Palais des sports et une semaine plus tard, les quatre pays se retrouveront au Sénégal pour l’acte II. La bataille de Dakar sera donc celle de la vérité et il faudra attendre cette deuxième manche pour connaître le nom des deux heureux élus. A priori, la qualification devrait se jouer entre trois pays : le Mali, le Sénégal et le Cap-Vert. Le secrétaire général de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Seydou Maïga affiche sa confiance.  «C’est un tournoi à quatre et tout est possible, nous sommes très confiants pour notre qualification», martèle-t-il.

Lors de la précédente édition qui s’était déroulée en 2015 en Tunisie, la Zone II a été représentée par trois pays : le Mali qui s’est qualifié directement à l’issue de sa confrontation avec le Sénégal, le Cap-Vert qui a obtenu sa qualification grâce à sa performance à l’Afrobasket 2013 et la sélection sénégalaise qui a été invitée par FIBA-Afrique. Il convient de rappeler qu’après l’édition de cette année, il y aura une nouvelle formule baptisée One Biba.
Avec cette formule, l’Afrique sera divisée en deux grands groupes : A et B. A la phase finale de l’Afrobasket 2017, il faut être parmi les dix premiers pour être dans le groupe A.

Tous les autres pays seront versés dans le groupe B et ne participeront pas aux éliminatoires du championnat du monde», indique Seydou Maïga. «L’Afrobasket ne va pas disparaître. Il y aura ce qu’on appelle le Challenge pendant lequel les équipes du groupe B vont se battre pour venir dans le groupe A. Mais le Mali ne souhaite pas être dans le groupe B. C’est une expérimentation chez les seniors masculins. Les autres catégories ne sont pas concernées», précise le secrétaire général de la FMBB.

Selon Seydou Maïga, la FIBA prépare ce projet depuis 2015. Le Mali a reçu deux missions d’évaluation de toutes les ressources de la fédération. Parce que pour prétendre au groupe A, il ne suffit pas d’être parmi les dix premiers du prochain Afrobasket, la FIBA prend également en compte les infrastructures sportives et les ressources humaines du pays. Désormais, les éliminatoires du championnat du monde ne seront donc plus des tournois, elles se disputeront en championnat aller-retour. «La FIBA a élaboré un calendrier qui court jusqu’en 2021. C’est un calendrier harmonisé avec des dates internationales comme en football», détaillera Seydou Maïga qui considère cette innovation comme une grande révolution dans le monde du basket. «Aujourd’hui, ce n’est pas n’importe quelle fédération qui peut négocier des expatriés. Quand le nouveau programme de FIBA entrera en vigueur il profitera à tout le monde y compris les Américains», conclura le secrétaire général de la FMBB.

LE PROGRAMME
Vendredi 17 mars au Palais des sports
16h : Guinée-Cap Vert
18h : Mali-Sénégal
Samedi 18 mars 2017
16h : Cap Vert-Sénégal
18h : Mali-Guinée Conakry
Dimanche 19 mars 2017
16h : Guinée Conakry-Sénégal
18h : Mali-Cap Vert

LA LISTE DE LA SELECTION
Mahamadou Dramé (France), Mahamadou Kané (Arabie Saoudite), Boubacar Fadiala Sidibé (Espagne), Drissa Ballo (Ex-Mauriemes), Ibrahim Djambo (Espagne), Baba Soma Samaké (France), Negueba Samaké (France), Issa Diawara (Maroc), Fally Kanouté (Réal), Mahamoud Balayira (Stade malien), Ousmane Traoré (AS police), Mamadou Keïta (USFAS), Lasseni Camara (Réal), Papa Tandina (USFAS), Abdramane S. Maïga (Stade malien), Alassane Coulibaly (AS Police).

Retour à l'accueil