Le jeune prometteur Axel Wegscheider (15 ans, 1.94) et les Fauves Centrafricains défieront la République Démocratique du Congo (RDC) à deux reprises (dimanche et lundi) au Palais des sports de Bangui pour une place à l'Afrobasket masculin 2017, prévue à Brazzaville du 17 au 31 Août. Crédit photos : Hervé Serefio de la Diaspora

Le jeune prometteur Axel Wegscheider (15 ans, 1.94) et les Fauves Centrafricains défieront la République Démocratique du Congo (RDC) à deux reprises (dimanche et lundi) au Palais des sports de Bangui pour une place à l'Afrobasket masculin 2017, prévue à Brazzaville du 17 au 31 Août. Crédit photos : Hervé Serefio de la Diaspora

C’est bel et bien le Congo Brazzaville, qui sera l’hôte du la prochaine édition de l'Afrobasket masculin en 2017 ; C’est ce qui est ressorti du dernier regroupement des membres du bureau directeur de la confédération Africaine de Basketball en mars 2016.

Dotés de plusieurs infrastructures adéquates pour accueillir ce type d’évènements sportifs la désignation du Congo ne souffre d’aucun doute sur cet aspect car autant au Gymnase du stade Alphonse Debatou au palais des sports de Kintele d’une contenance de 10140 places inauguré lors des derniers Jeux Africains, l’Afrique du Basketball peut s’y donner Rendez-vous.

Prévu du 17 au 31 Août 2017, l’Afrobasket masculin connait déjà 2 pays qualifiés sur les 16 au total : le Congo Pays hôte, et le champion en titre le Nigeria. Le cas des autres sélections nationales sera déterminé par l’habituelle phase de qualification à laquelle les Fauves Centrafricains prendront part ce weekend (dimanche et lundi contre la RDC) au Palais des sports de Bangui sous la direction de Maurice Beyina (DTN par intérim) et du coach chef Gabin Marida.

Crédit photos : Hervé Serefio de la Diaspora

Crédit photos : Hervé Serefio de la Diaspora

La destination de l’Afrobasket est connue et c’est le lieu pour la fédération centrafricaine de Basketball de repréciser le calendrier établi en début de saison pour les regroupements des "Bamaras ti Bas-oubangui". Dans le groupe E de la Zone 4 aux côtés de la République Démocratique du Congo (RDC) et de la Guinée Équatoriale (probablement forfait). L'ancien meneur du club monégasque Mickael Mokongo et ses partenaires partent grand favoris devant leur public, même s'il va falloir se batailler deux fois contre les Congolais de la RDC. Il faut préciser que la Centrafrique, deux fois champions d'Afrique par le passé (1974 et 1987), a connu des moments difficiles où le pays ne parvient pas à accéder en demi-finale du championnat d'Afrique depuis deux décennies. Privés de la plupart de ces meilleurs éléments comme Max Kouguere, Johan Grebongo, Destin Damachoua et Jimmy Djimrabaye pour le tournoi de qualification, les Fauves ne manquent pas de solution et la direction technique nationale devrait profiter de ces deux confrontations pour donner un temps de jeu aux nombreux joueurs locaux dont le jeune meneur prometteur Axel Wegscheider (15 ans, 1.94 m). Le coach Gabin Marida pourra s'appuyer également sur les deux expérimentés Guy Kodjo-Sitchi et William Kossangue sans oublier Sydney Pehoua venus de la France pour renforcer l'effectif.

Dans l'autre groupe de la Zone 4, le Cameroun croisera le Gabon et le Tchad. Pour réaliser leurs ambitions, les lions indomptables devront d'abord passer le cap de ces éliminatoires. Sur le papier, les hommes de Lazare Adingono possèdent de sérieux atouts pour valider leur ticket pour la phase finale. Si le Cameroun venait à se qualifier, il sera difficile de compter sur la jeune star des Philadelphie Sixers Joël Embiid, out pour le reste de la saison en NBA. Par contre, les Lions indomptables pourront compter sur deux autres NBA'ers Luc Mbah A Moute (Los Angeles Clippers) et Pascal Siakam (Toronto Raptors), sans oublier des cadres comme Kenny Kadji (Brindisi, série A), Aldo Curti (JDA Dijon, pro A), Jérémy Nzeuilie (Élan Chalon, Pro A), Nana Harding (Allemagne), Gédéon Pitard (Élan Chalon, pro A), Gaston Essenge (San Isidro, San Francisco), Parfait Bitee (Petro, Angola) et Alfred Aboya (NBA D-LEAGUE, Los Angeles D-fenders).

Le Cameroun est donc sur la logique de la 29ème édition de l’Afrobasket version masculine. La sortie officielle de fiba afrique était aussi le lieu de désigner le Rwanda et l'Egypte sont  respectivement les pays organisateurs des FIBA Africa U18 Championship Masculin et Féminin. Et concernant nos équipes nationales juniors, le SG de la FECABASKET précise que la fédération attend quitus du Ministère des Sports et de l’Education Physique, afin que le Coach PEPOUNA qui en est sélectionneur, mette ensemble les quelques jeunes joueurs déjà évalués, y compris ceux de la dernière édition de la FENASCO que le coach a supervisé.

Crédit photos : Hervé Serefio de la Diaspora

Crédit photos : Hervé Serefio de la Diaspora

Dans l'autre groupe de la Zone 4, le Cameroun croisera le Gabon et le Tchad. Pour réaliser leurs ambitions, les lions indomptables devront d'abord passer le cap de ces éliminatoires. Sur le papier, les hommes de Lazare Adingono possèdent de sérieux atouts pour valider leur ticket pour la phase finale. Si le Cameroun venait à se qualifier, il sera difficile de compter sur la jeune star des Philadelphie Sixers Joël Embiid, out pour le reste de la saison en NBA. Par contre, les Lions indomptables disposent d'un des réservoirs les plus étoffé du continent avec deux autres NBA'ers Luc Mbah A Moute (Los Angeles Clippers) et Pascal Siakam (Toronto Raptors), sans oublier des joueurs cadres comme Kenny Kadji (Brindisi, série A), Aldo Curti (JDA Dijon, pro A), Jérémy Nzeuilie (Élan Chalon, Pro A), Nana Harding (Allemagne), Gédéon Pitard (Élan Chalon, pro A), Gaston Essenge (San Isidro, San Francisco), Parfait Bitee (Petro, Angola) et Alfred Aboya (NBA D-LEAGUE, Los Angeles D-fenders).

Le Cameroun est donc sur la logique de la 29ème édition de l’Afrobasket version masculine. La sortie officielle de fiba afrique était aussi le lieu de désigner le Rwanda et l'Egypte sont  respectivement les pays organisateurs des FIBA Africa U18 Championship Masculin et Féminin. Et concernant nos équipes nationales juniors, le SG de la FECABASKET précise que la fédération attend quitus du Ministère des Sports et de l’Education Physique, afin que le Coach PEPOUNA qui en est sélectionneur, mette ensemble les quelques jeunes joueurs déjà évalués, y compris ceux de la dernière édition de la FENASCO que le coach a supervisé.

Eliminatoires Zone 4 (Afrobasket 2017) : les Fauves Centrafricains en quête du renouveau, le Cameroun ambitieux fait déjà peur
Retour à l'accueil