Damian Lillard (33 points) et Portland éteignent le Thunder dans le money-time

Si forts dans le money time depuis le début de saison et notamment lors des dernières semaines, Russell Westbrook et le Thunder ont totalement craqué à Portland dans les dernières minutes. Ils ont encaissé un cinglant 16-0 et leur run dans les dernières secondes n’a pas suffi, et ils s’inclinent à l’arrivée 114-109. Ce succès permet aux Blazers de s’accrocher dans la course aux playoffs avec un bilan de 25-35, soit à 2.5 matchs des Nuggets, 8èmes. OKC est désormais à 35-26.

Les Blazers shootent à 49.4% sur le match dont un 10/25 à 3-pts sous l’impulsion du trio Damian Lillard (33 points à 11/23 dont 3/9 à 3-pts et 5 passes), Jusuf Nurkic (18 points à 7/10, 12 rebonds, 6 passes, 5 contres et 2 interceptions) et CJ McCollum (18 points à 5/14 dont 2/4 à 3-pts). Les remplaçants Al-Farouq Aminu (14 points) et Allan Crabbe (11 points) ont été aussi précieux. En face Russell Westbrook sort son 3ème match de suite à au moins 40 points avec 45 unités mais à un horrible 12/36 (2/11 dans le dernier quart). Pas de triple-double puisqu’il est limité à 8 rebonds et 4 passes. A noter qu’il est toutefois le premier joueur depuis Kobe Bryant en 2005-06 à réussir au moins deux séries de 3 matchs à 40 points. Le reste du 5 majeur est limité à 12 points et le bon match du duo Enes Kanter (18 points, 10 rebonds) – Taj Gibson (15 points et 6 rebonds) n’a pas été suffisant.

Sous l’impulsion de Nurkic et Lillard les Blazers ont pris le meilleur départ en menant 22-10 mais OKC est très vite revenu grâce à Westbrook et Kanter et à la fin du premier acte Portland ne menait plus que de deux points. Les débats se sont équilibrés et après un mini-break de Portland, Westbrook a permis aux siens de rentrer aux vestiaires à égalité 57-57. On a alors eu droit à un chassé-croisé dans le 3ème acte et c’est finalement OKC qui a viré en tête grâce à son trio Westbrook, Kanter et Gibson, 85-81. OKC a conservé la tête avec un excellent Enes Kanter et au retour en jeu de Russell Westbrook a même fait un mini-break 101-94 à 5’41 de la fin. Puis tout a basculé avec beaucoup d’erreurs d’OKC et un arrosage du meneur, dont les Blazers ont profité avec des paniers avec la faute et de gros shoots, dont un de Damian Lillard, pour contribuer à un 16-0 qui a propulsé Portland en tête 110-101 à 1’37 de la fin. On pensait l’affaire pliée mais Portland a fait quelques bourdes qui ont permis aux visiteurs d’entretenir l’espoir après un 3-pts d’Alex Abrines qui a réduit l’écart à 1 point à 12 secondes de la fin. Lillard a rentré ses lancers et derrière Westbrook a eu l’occasion d’égaliser sur une position ouverte à 3-pts mais a encore échoué.

Retour à l'accueil