Andrew Wiggins et Karl-anthony Towns infligent une claque au Jazz dans l'Utah et peuvent rêver des playoffs

 Les Wolves croient aux playoffs et cette nuit ils ont remporté un de leurs plus beaux succès en dominant le Jazz 107-80 dans l’Utah. Avec 25 victoires et 36 défaites, ils remontent à la 10ème place de la conférence Ouest, à 3 matchs des Nuggets.

Encore une fois ils ont été menés par leur duo Andrew Wiggins (20 points à 7/16) – Karl-Anthony Towns (21 points à 9/16 et 15 rebonds), qui continue sa série de matchs à au moins 20 points. Shabazz Muhamad ajoute 18 points en sortie de banc et Nemanja Bjelica est encore une fois précieux avec 13 points et 11 rebonds. Ricky Rubio frôle le double-double avec 11 points et 9 passes. La défense des Wolves a été au rendez-vous face justement à celle du Jazz, qui a été mise en difficulté. Ces derniers laissent les Wolves shooter à 50% alors qu’eux dans le même temps sont limités à un horrible 38.9%. Gordon Hayward marque seulement 13 points et 3 joueurs du Jazz atteignent les 10 points. Rudy Gobert compile lui 9 points, 8 rebonds et 2 contres mais le 5 majeur a peu joué, le match étant vite plié.

Le Jazz a vécu un calvaire en attaque en première mi-temps, limité à 37 points à 32.7% par une excellente défense des Wolves. Ces derniers se sont vite retrouvés aux commandes mais n’ont pas réussi à faire le break et il a fallu attendre la fin de mi-temps. En tête 31-30 après un 10-0 du Jazz, ils ont fini fort cette première mi-temps avec un 20-5 en moins de 5 minutes pour mener 51-35 à la pause. Au retour ds vestiaires les hommes de Tom Thibodeau ont mis KO les locaux avec un 7-0 pour prendre le large et même s’envoler avec 28 points d’avance à l’entame du dernier quart.

Retour à l'accueil