Afrobasket 2017 : De nombreux prétendants au titre

BRAZZAVILLE (FIBA AfroBasket 2017) - Le prochain AfroBasket, qui se déroulera à Brazzaville, en République du Congo, représentera une occasion très spéciale pour de nombreux grands noms du basketball africain.

Alors que le Nigeria tentera de remporter un deuxième sacre continental consécutif, des équipes comme le Sénégal, le Cameroun, la Tunisie et l'Angola se sont déjà annoncées comme candidates au titre.

🇨🇲 "Si Joel [Embiid] et Pascal [Siakam] étaient là l’été prochain ça serait génial" - @mbahamoute #AfroBasket2017
➡️ https://t.co/KAmovp06aD pic.twitter.com/fJiycdkRsC
— FIBA en français (@FIBA_fr) December 10, 2016

Même si l'événement majeur de FIBA Afrique n'aura lieu qu'en août, cela n'empêche pas de nombreuses sélections nationales de commencer à rêver d'une éventuelle consécration.

L'intérieur des Minnesota Timberwolves Gorgui Dieng, élément clé de l'équipe du Sénégal qui a pris la quatrième place de l'AfroBasket 2015, est impatient de pouvoir aider son pays à reconquérir un titre qu'il n'a plus gagné depuis deux décennies.

Gorgui Dieng avait été le meilleur marqueur sénégalais lors de l'AfroBasket 2015

Tout en conservant une certaine réserve lors d'un récent entretien avec FIBA.com, Dieng a néanmoins clairement affiché les ambitions du Sénégal.

"Si tout le monde arrive à être présent en équipe nationale et à venir au tournoi, nous avons les moyens de le gagner," avance l'intérieur de 2.11m, tout en ajoutant : "Si je joue [à l'AfroBasket 2017], c'est pour le gagner. Je ne m'y rendrais pas pour juste faire de la figuration. Je veux y participer et le gagner. C'est aussi simple que ça."


Après deux apparitions à l'AfroBasket (2007 et 2013), Mbah a Moute prendra sa retraite internationale à la fin de l'été prochain

Quant à eux, le Camerounais Mbah a Moute et le Tunisien Salah Mejri ont l'intention de mettre un terme à leurs carrières en équipe nationale à l'issue de la compétition qui aura lieu à Brazzaville.

Mais ni l'un ni l'autre ne peut s'imaginer le faire sans la médaille d'or autour du cou.

“J'en rêve,” avoue Mbah a Moute, dont les débuts dans la sélection de son pays remontent à il y a une dizaine d'années. “Depuis 2007, c'est mon rêve. Je ne l'ai pas encore réalisé, mais pour tous ceux avec qui j'ai débuté et pour moi-même, je veux décrocher ce titre. J'espère que l'année 2017 sera la bonne. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. Le tournoi sera très relevé,” ajoute l'ailier des Los Angeles Clippers.

De son côté, Mejri, MVP de l'AfroBasket 2011, insiste sur le fait que Brazzaville “sera très probablement mon dernier AfroBasket avec l'équipe de Tunisie, parce que je serai un peu vieux pour l'édition suivante.”


Salah Mejri est en quête d'un deuxième titre continental

Vainqueur d'un AfroBasket, Mejri va tout entreprendre pour être performant et obtenir une deuxième consécration continentale.

"C'est mon objectif, c'est sûr," dit-il. "Nous aurons une belle carte à jouer à l'AfroBasket 2017. Le plus important est de retrouver la forme et de bien jouer lors des prochaines compétitions.”

Gorgui Dieng avait été le meilleur marqueur sénégalais lors de l'AfroBasket 2015

Gorgui Dieng avait été le meilleur marqueur sénégalais lors de l'AfroBasket 2015

Tout en conservant une certaine réserve lors d'un récent entretien avec FIBA.com, Dieng a néanmoins clairement affiché les ambitions du Sénégal.

"Si tout le monde arrive à être présent en équipe nationale et à venir au tournoi, nous avons les moyens de le gagner," avance l'intérieur de 2.11m, tout en ajoutant : "Si je joue [à l'AfroBasket 2017], c'est pour le gagner. Je ne m'y rendrais pas pour juste faire de la figuration. Je veux y participer et le gagner. C'est aussi simple que ça."

Après deux apparitions à l'AfroBasket (2007 et 2013), Mbah a Moute prendra sa retraite internationale à la fin de l'été prochain

Quant à eux, le Camerounais Mbah a Moute et le Tunisien Salah Mejri ont l'intention de mettre un terme à leurs carrières en équipe nationale à l'issue de la compétition qui aura lieu à Brazzaville.

Mais ni l'un ni l'autre ne peut s'imaginer le faire sans la médaille d'or autour du cou.

“J'en rêve,” avoue Mbah a Moute, dont les débuts dans la sélection de son pays remontent à il y a une dizaine d'années. “Depuis 2007, c'est mon rêve. Je ne l'ai pas encore réalisé, mais pour tous ceux avec qui j'ai débuté et pour moi-même, je veux décrocher ce titre. J'espère que l'année 2017 sera la bonne. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. Le tournoi sera très relevé,” ajoute l'ailier des Los Angeles Clippers.

De son côté, Mejri, MVP de l'AfroBasket 2011, insiste sur le fait que Brazzaville “sera très probablement mon dernier AfroBasket avec l'équipe de Tunisie, parce que je serai un peu vieux pour l'édition suivante.”

Salah Mejri est en quête d'un deuxième titre continental

Vainqueur d'un AfroBasket, Mejri va tout entreprendre pour être performant et obtenir une deuxième consécration continentale.

"C'est mon objectif, c'est sûr," dit-il. "Nous aurons une belle carte à jouer à l'AfroBasket 2017. Le plus important est de retrouver la forme et de bien jouer lors des prochaines compétitions.”

Après deux apparitions à l'AfroBasket (2007 et 2013), Mbah a Moute prendra sa retraite internationale à la fin de l'été prochain

Après deux apparitions à l'AfroBasket (2007 et 2013), Mbah a Moute prendra sa retraite internationale à la fin de l'été prochain

Quant à eux, le Camerounais Mbah a Moute et le Tunisien Salah Mejri ont l'intention de mettre un terme à leurs carrières en équipe nationale à l'issue de la compétition qui aura lieu à Brazzaville.

Mais ni l'un ni l'autre ne peut s'imaginer le faire sans la médaille d'or autour du cou.

“J'en rêve,” avoue Mbah a Moute, dont les débuts dans la sélection de son pays remontent à il y a une dizaine d'années. “Depuis 2007, c'est mon rêve. Je ne l'ai pas encore réalisé, mais pour tous ceux avec qui j'ai débuté et pour moi-même, je veux décrocher ce titre. J'espère que l'année 2017 sera la bonne. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. Le tournoi sera très relevé,” ajoute l'ailier des Los Angeles Clippers.

De son côté, Mejri, MVP de l'AfroBasket 2011, insiste sur le fait que Brazzaville “sera très probablement mon dernier AfroBasket avec l'équipe de Tunisie, parce que je serai un peu vieux pour l'édition suivante.”

Salah Mejri est en quête d'un deuxième titre continental

Vainqueur d'un AfroBasket, Mejri va tout entreprendre pour être performant et obtenir une deuxième consécration continentale.

"C'est mon objectif, c'est sûr," dit-il. "Nous aurons une belle carte à jouer à l'AfroBasket 2017. Le plus important est de retrouver la forme et de bien jouer lors des prochaines compétitions.”

Salah Mejri est en quête d'un deuxième titre continental

Salah Mejri est en quête d'un deuxième titre continental

Vainqueur d'un AfroBasket, Mejri va tout entreprendre pour être performant et obtenir une deuxième consécration continentale.

"C'est mon objectif, c'est sûr," dit-il. "Nous aurons une belle carte à jouer à l'AfroBasket 2017. Le plus important est de retrouver la forme et de bien jouer lors des prochaines compétitions.”

Retour à l'accueil