Stephen Curry encore stratosphérique contre les Hornets (39 points en trois quarts temps dont 11/15 à 3-pts)

De retour après sa petite maladie, Stephen Curry était en grande forme pour la réception des Hornets et sous les yeux de son père il a totalement pris feu. Il a mené les siens vers une victoire facile 126-111 (score réduit durant le garbage time) en signant 39 points à 14/20 dont 11/15 à 3-pts en seulement 3 quart-temps. C’est la 42ème victoire des Warriors en 49 matchs alors que les Hornets dégringolent avec une 6ème défaite de rang (23-27).

Klay Thompson a été un des autres grands artisans de ce succès avec 29 points à 6/10 à 3-pts et 8 passes tandis que Kevin Durant ajoute 18 points à 7/17, 8 rebonds et 8 passes. Les 3 stars sont les seuls à dépasser les 9 points. Golden State shoote à 49%, mais surtout un énorme 21/48 à 3-pts, ne laissant à Charlotte aucune chance, limité à 44.3% et 9/30 derrière l’arc. Frank Kaminsky est le meilleur marqueur avec 24 points alors que Kemba Walker signe un de ses pires matchs de la saison avec 7 points à 1/5. Nicolas Batum compile lui 13 points, 5 rebonds et 7 passes en 24 minutes.

La rencontre a été vite pliée puisque Stephen Curry a inscrit 6 tirs à 3-pts dans le premier acte et les Warriors 9 ( record de franchise égalé). Les 5 premiers paniers ont été marqués à 3-pts pour faire passer le score de 6/5 à 31-9 ! Après 12 minutes la messe était déjà quasiment dite avec 41-21. Charlotte a été incapable de ralentir les Californiens, qui ont passé 77 points en première mi-temps. S’ils ont trouvé des solutions en attaque à la pause le retard était de 77-56 avec un dernier shoot de Curry à très très longue distance. Le festival a continué en 3ème quart pour les champions 2015, qui ont fait passer l’écart à 30 points et filé tranquillement vers la victoire.

Retour à l'accueil