Philadelphie n'a laissé aucune chance aux Wizards

Puisqu’on ne verra pas Ben Simmons de la saison, puisque Joel Embiid n’est pas encore tout à fait prêt à faire son retour et puisque Nerlens Noel et Ersan Ilyasova sont partis à la trade deadline, les Sixers ont fait avec un trio Richaun Holmes (12 points à 6/9, 10 rebonds et 5 contres), Dario Saric (20 points à 10/19, 11 rebonds et 4 passes) et Robert Covington (25 points à 9/14, 11 rebonds et 3 passes) pour stopper des Wizards qui restaient sur 15 victoires en 17 matchs avant le All-Star break, 120-112 au Wells Fargo Center.

Holmes a partagé ses minutes avec Jahlil Okafor (11 points à 3/6, 2 rebonds et 2 passes), pour qui l’équipe n’a pas réussi à trouver preneur sur le marché avant la deadline. Bradley Beal signe lui 40 points à 15/25 mais a dénoncé après le match le gros manque de concentration de son équipe, également portée par les 29 points et 14 passes de John Wall.

En tête 61-49 à la pause, les Sixers n’ont pas lâché dans le 3ème quart-temps et se sont envolés 78-62 en milieu de période. Un alley oop claqué par Holmes sur une passe de Sergio Rodriguez a fait passer le score à 95-78. Washington va répondre avec un 8-0 pour revenir à 95-86 mais va encaisser dans la foulée un 13-0 qui se terminera sur un 3-points de Nik Stauskas suivi d’un layup de Covington pour le +21.

À noter : Timothé Luwawu-Cabarrot signe 9 points à 2/3 et 1 passe en 17 minutes. Ian Mahinmi joue lui 7 minutes seulement en raison de spasmes au dos et termine à 1 point et 3 rebonds. Bojan Bogdanovic, transféré à Washington par Brooklyn, a inscrit 2 points en 18 minutes. Marcin Gortat termine à 11 points et 11 rebonds.

Prochain match à New York ce soir pour Philadelphie (22-35). Washington (34-22) recevra Utah dimanche.

Retour à l'accueil