Menés de 16 points dans le dernier quart, KCP et les Pistons renversent Toronto

Menés de 16 points dans le dernier quart, les Detroit Pistons ont eu le dernier mot face aux Raptors sur un shoot à trois points de Kentavious Caldwell-Pope à 13.2 secondes du buzzer et une bonne défense de Markieff Morris sur DeMar DeRozan dans la foulée. Ils s’imposent 102-101 et plongent un peu plus dans le doute les Canadiens et avec ce 26ème succès (29 défaites) ils confortent leur 8ème place de la conférence.

KCP avait manqué 10 de ses 11 premiers shoots derrière l’arc et termine avec 21 points à 8/22. Maladroit, le 5 majeur a reçu l’aide précieuse des remplaçants avec 24 points à 9/13 de Tobias Harris, 15 points d‘Ish Smith et 11 points de Stanley Johnson. Andre Drummond compile lui 10 points et 18 rebonds. Les Pistons shootent à seulement 42.9% contre 50.7% aux Canadiens, mais ils ont pris 11 rebonds offensifs et perdu seulement 7 ballons. Toronto s’est appuyé sur les 26 points à 10/21 de DeMar DeRozan alors que Kyle Lowry a été moins en vue avec 15 points à 5/10, 6 rebonds et 5 passes. Jonas Valanciunas ajoute lui 17 points et 9 rebonds.

En manque de réussite, les Pistons ont vu les Raptors prendre les commandes et le large en milieu de second quart. A la pause ils menaient 51-45 puis ont fait le break en début de seconde mi-temps à la faveur d’un 14-2 qui a porté l’écart à 16 points. C’est l’avance de Toronto à l’entame des 12 dernières minutes, 82-66, mais la second unit a permis de grappiller une partie de ce retard avec un retour à 10 points à 8’33 du buzzer. Moins en réussite, Toronto a tenté tant bien que mal de résister avec notamment des paniers importants de Valanciunas et Lowry qui leur ont donnés 5 points d’avance, 101-96 à 1’23 de la fin. Derrière les Canadiens n’ont plus mis le moindre point et Kentavious Caldwell-Pope a enchaîné deux paniers de suite dont ce 3-pts dans le corner pour offrir la victoire aux siens.

Retour à l'accueil