Magic Johnson : " Tout le monde aura un rôle bien défini et je suis bien sûr le meneur de jeu "

Joueur (1979-1991 et 1995-96), coach (1994), propriétaire minoritaire (1994-2010) et maintenant président des opérations basket, Magic Johnson aurait tout fait ou presque pour les Lakers. Présenté devant un petit groupe de journalistes couvrant l’équipe hier à la salle d’entraînement de l’équipe (située à El Segundo), il a arboré son plus beau sourire pour évoquer de façon réaliste l’avenir de son équipe.

« Je ne serais pas assis là si tout allait bien. Je réalise ce qui m’attend, mais je suis là, et pour longtemps. Nous finirons par inverser les choses. Je ne suis pas naïf mais je suis excité de ce que nous allons faire. J’aurai évidemment le dernier mot pour tout ce qui est transferts, draft. Vous ne réalisez pas que je suis un maniaque du contrôle. Vous n’arrivez où je suis sans en être un. Je vais m’assurer de poser la stratégie, le ton, et cette franchise représentera l’excellence sur et en dehors du terrain. Tout le monde aura un rôle bien défini et je sus bien sûr le meneur de jeu, donc j’aime travailler avec tout le monde » Magic Johnson

Johnson (qui a refusé des offres des Warriors, Pistons et Knicks pour dire oui à son « job de rêve » à Los Angeles) a déjà pris contact avec une dizaine de GMs pour prendre la température à une journée de la deadline des transferts. Une heure après son interview, on apprendra que Rob Pelinka (agent de Kobe Bryant) allait assumer les fonctions de GM pour les Lakers. Plus tard encore, c’est le transfert de Lou Williams à Houston en échange de Corey Brewer et d’un 1er tour de draft qui sera officialisé.

Magic a également à nouveau souligné le fait qu’il devait encore travailler sur sa connaissance du CBA (accord collectif entre la NBA et le syndicat des joueurs) et du salary cap, qui n’étaient pas aussi importants qu’aujourd’hui dans les années 80.

« Cette époque est révolue.  Le salary cap et le nouveau CBA ont changé le basket » Magic Johnson

Persuadé de pouvoir attirer des free agents à Los Angeles, il n’a pas voulu dévoiler comment.

« Vous allez devoir attendre et voir. Je suis un preneur de risques. Si je ne pensais pas pouvoir inverser la situation, vous pensez que je serais assis ici ? Je pense qu’on peut le faire. Ça pourrait prendre quelques années, mais je suis là. Cela va prendre du temps, mais je suis prêt à relever le challenge » Magic Johnson

Quant à l’éventuelle implication de Kobe Bryant dans l’équipe, cela reste flou.

« Il pourra faire tout ce qu’il voudra faire. Il n’y a pas de rôle défini » Magic Johnson

via ESPN

Retour à l'accueil