Les Knicks retrouvent le sourire face aux Spurs

Voilà une victoire qui fait du bien aux Knicks, vainqueurs des Spurs de San Antonio 94-90. Les New Yorkais ont tenu leur avance dans le money time pour décrocher leur 23ème victoire de la saison (33 défaites) alors que les Texans ont un bilan de 41-13.

Carmelo Anthony a marqué des paniers clutchs en fin de rencontre et termine avec 25 points à 9/21. Il a été très bien aidé par un 5 majeur performant : 16 points pour Derrick Rose et Kristaps Porzingis, 12 points et 9 rebonds pour Willy Hernangomez. Les Knicks ont compensé leurs 18 ballons perdus par une bonne adresse (50%) et une bien meilleure défense que ces derniers temps en limitant les Spurs à 36.3%, leur pire réussite de la saison. Ces derniers ont été maladroits toute la soirée, ne profitant pas de leurs positions ouvertes et ils shootent à 6/29 à 3-pts. Kawhi Leonard est le seul à surnager avec 36 points à 13/27, 9 rebonds, 4 passes et 4 interceptions. Seuls 2 joueurs atteignent les 10 points : 15 points LaMarcus Aldridge à 5/16 et 10 pour David Lee à 5/8. Tony Parker termine avec 0 point à 0/3 et 4 passes en 31 minutes. Danny Green shoote lui à 2/13 dont 2/10 à 3-pts.

Le fil du match

Comme chaque dimanche le match a commencé tout doucement et les Knicks, bien plus adroits, ont pris la tête, 8-6 puis 15-11. Mais les New Yorkais ont multiplié les ballons perdus et les Spurs, maladroits, ont compensé en prenant rebond offensif sur rebond offensif. Ils ont ainsi passé un 10-0 pour mener 21-15 et finalement 21-18 après 12 minutes. Dans ce 1er acte les Knicks ont shooté à 58.3% mais ont pris 15 tirs de moins que les Texans. Ces derniers sont limités à 34.6% mais ils ont capté 9 rebonds offensifs et profité des 9 ballons perdus des locaux.

La second unit new yorkaise a bien démarré le second quart pour revenir à égalité sur un 3-pts de Kristaps Porzigins, 26-26. Kawhi Leonard est alors revenu en jeu et a permis aux siens de passer un 6-0 puis un 12-2 avec notamment 8 points de suite, 44-32. Mais les hommes de Gregg Popovich se sont relâchés en fin de mi-temps et les Knicks en ont proté grâce à Derrick Rose. Ils ont marqué les 6 derniers points pour n’être finalement qu’à 6 points à la pause, 42-48.

Les Knicks ont démarré fort la seconde mi-temps en inscrivant les 9 premiers points dont un 3-pts de Melo, soit une série de 15 points de suite depuis la fin de la première mi-temps pour mener 51-48. Il a fallu attendre 4’20 pour voir les Texans enfin marquer, par l’intermédiaire de Leonard, qui a enchaîné les paniers pour relancer les siens, 65-65. Une nouvelle fois les Spurs ont mal fini le quart, maladroits et grâce à Melo les locaux ont viré en tête 69-64.

Les deux équipes ont multiplié les échecs et l’écart s’est maintenu à 5 points, 76-71 à 7 minutes de la fin. Les deux équipes ont continué de se répondre avec un écart qui a oscillé entre 3 et 5 points, 80-77 à 4’30 du buzzer pour NY. Finalement Leonard et Aldridge ont remis les deux équipes à égalité sur un 7-2 avec 3’30 à jouer. Mais les Knicks ont répondu par un 5-0 avec notamment une contre-attaque texane foirée qui s’est transformée en shoot à 3-pts ouvert de Melo, +5. Leonard a tenu les Spurs en vie pour les ramener à 2 points à 90 secondes du buzzer mais Melo a plié le match sur deux paniers consécutifs.

Retour à l'accueil