Le trio Stephen Curry, Kevin Durant et Klay Thompson insaisissable à Los Angeles

Une nouvelle fois les Warriors n’ont laissé aucune chance aux Clippers en les battant pour la 10ème fois en 11 rencontres sous les commandes de Steve Kerr et pour la 9ème fois de suite. Ils les dominent 133-120 sous l’impulsion de leur duo Kevin Durant et Stephen Curry pour porter leur bilan à 43-7 alors que les Clippers perdent du terrain avec 31 victoires et 19 revers.

Stephen Curry a signé 29 points à 11/23 dont 3/10 à 3-pts et 11 passes alors que Kevin Durant ajoute 26 points à 8/18 et 10 passes. Klay Thompson inscrit lui 21 points à 9/19 et l’équipe shoote à 52.5% dont un 14/34 à 3-pts, ce qui est un peu mieux que les Clippers avec 50% et 10/25 à 3-pts. Draymond Green a manqué en défense pour les champions 2015 mais la bonne présence au rebond offensif (15-9) et seulement 11 ballons perdus, ont fait en partie la différence. Blake Griffin a tout tenté pour les Clippers avec 31 points à 10/19 et 8 rebonds en 30 minutes mais cela a été loin de suffire. Jamal Crawford ajoute 21 points, Austin Rivers 18 et JJ Redick 17, mais c’est la défense qui a été mise à mal.

Il n’y a pas eu de match puisque les Warriors ont mené de bout en bout en débutant par un 6-0. Les locaux se sont accrochés un temps grâce à Blake Griffin, mais sur un 11-2 ils ont pris un éclat et se sont retrouvés menés 31-17 puis 33-22 après 12 minutes. Ils ont ensuite fait l’accordéon en revenant à plusieurs reprises à 2 possessions mais sans jamais pouvoir s’emparer du momentum. Curry, Durant et Thompson ont permis aux Warriors de garder leurs aises et de mener 65-55 à la pause. L’écart s’est maintenu à une dizaine de points, mais incapables de ralentir les hommes de Steve Kerr, les Clippers ont fini par définitivement craquer sous les coups de boutoir de Curry & co. Sur un shoot de Ian Clark l’écart est passé à 18 points pour un score à la fin du 3ème de 104-87. Ils ont ensuite tranquillement géré en prenant 21 points d’avance et si les Clippers ont réussi un retour à 7 points à moins de 2 minutes de la fin, Kevin Durant a répondu instantanément par un shoot derrière l’arc, pliant l’affaire.

Retour à l'accueil