Lakers: «Il va falloir être patient», prévient Magic Johnson

Magic Johnson, revenu la semaine dernière au sein des Lakers en qualité de conseiller, a prévenu que la renconstruction de la franchise californienne, qui enchaîne les saisons catastophiques, allait prendre du temps.

«Il va falloir être patient, nous en sommes conscients», a indiqué Johnson au quotidien USA Today paru vendredi.

«Je ne veux donner de faux espoirs à personne, je ne veux pas dire aux supporteurs +OK, je suis de retour et tout va changer à partir de demain.», a-t-il poursuivi.

«Nous devons prendre de bonnes décisions, investir notre argent de façon réfléchie quand des joueurs libres seront disponibles et faire des bons choix lors des Drafts», a expliqué le quintuple champion NBA et triple MVP.

Johnson, 57 ans, a fait un retour remarqué la semaine dernière dans l'organigramme avec le titre de conseiller spécial de la présidente et co-propriétaire, Jeanie Buss.

Il n'a pas fait mystère qu'il espérait à terme être plus que conseiller, alors que Jim Buss, le frère de Jeanie et co-propriétaire des Lakers, pourrait quitter à terme son poste de président directeur général.

«Pour le moment, je suis conseiller, c'est clair, mais à un moment donné il va falloir quelqu'un qui dise. C'est moi qui prend la décision finale, qui cela peut être ? On va voir ce qui va se passer», a-t-il remarqué.

Johnson a fait toute sa carrière NBA sous le maillot des Lakers de 1979 à 1991, puis pour quelques semaines en 1996.

La deuxième franchise la plus titrée de l'histoire de la NBA travers la crise sportive la plus grave de son histoire avec en 2014-15 et 2015-16 les pires saisons depuis sa création en 1947.

Malgré un début prometteur sous la direction de son nouvel entraîneur Luke Walton, l'équipe s'est éloignée des places qualificatives pour les play-offs (14e, 18 victoires et 37 défaites).

Retour à l'accueil