Isaiah Thomas : " On ne peut pas placer mon nom avec celui de Kobe Bryant, peut être dans 15 ans, j'espère.

Avec 41 points contre les Pistons puis 44 points contre les Raptors, Isaiah Thomas avait une opportunité unique, contre les Lakers, d’entrer un peu plus dans l’histoire des Celtics.

En effet, jamais un joueur de la franchise aux 17 bannières de champion n’a réussi à enfiler trois rencontres de suite à plus de 40 points. Mais voilà, dans le « clasico » face à Los Angeles, le meneur s’est arrêté à 38 points…

Il refuse la comparaison avec Kobe Bryant

Seulement, le All-Star n’était pas au courant de ce record certes anecdotique…

« Je n’en savais rien, sinon j’aurais pris un dernier shoot », sourit-il à ESPN.

Isaiah Thomas a donc brillé dans l’affrontement face aux Lakers. Une rencontre de prestige, la première sans Kobe Bryant dans l’effectif depuis 20 ans. Avec son nouveau de statut de star de la ligue, le meneur est-il la nouvelle égérie des classiques contre l’ennemi californien, comme le « Black Mamba » à son époque ?

« On ne peut pas placer mon nom avec celui de Kobe. Peut-être dans 15 ans, j’espère. Mais je suis loin de lui. »

Rien qu’avec son dernier quart-temps, il domine 70 % de la ligue !

Pourtant, avec ses 10.7 points de moyenne en dernier quart-temps, Isaiah Thomas efface les 9.5 points de Kobe Bryant en 2006 dans l’histoire de la ligue. Statistique assez folle : avec ce seul dernier quart-temps, il a une meilleure moyenne de points que 328 des 458 joueurs de la ligue ! Et 11 de ses coéquipiers !

Ainsi, ses 29.9 points de moyenne égalent la meilleure marque de l’histoire pour un Celtic, qui appartient toujours à Larry Bird, 29.9 points par match en 1987-1988. Qui aurait pu imaginer qu’un joueur de 1m75, drafté en fin de second tour, serait capable de faire aussi bien que « Larry Legend » ?!?

Isaiah Thomas n’a donc pas arraché ce record de matches à plus de 40 points, mais qu’il se rassure, avec un 4e match de suite à plus de 35 points, il a rejoint Paul Pierce, dernier Celtic en 2011 à cumuler de tels statistiques.

Adoubé par Paul Pierce

Le MVP des Finals 2008 a d’ailleurs estimé qu’Isaiah Thomas était du niveau d’un joueur capable de mener son équipe jusqu’à la bague. Un « championship-caliber player » dans le texte. Comme Bird donc.

« Qu’un joueur qui ira au Hall of Fame, une légende des Celtics dise ça, cela signifie beaucoup pour moi » juge l’intéressé. « Je me fiche des commentaires sauf quand ils viennent de mes pairs ou des anciens joueurs. Qu’un joueur comme lui dise cela, c’est dingue. »

Paul Pierce disputera dimanche soir son dernier match au TD Garden, Isaiah Thomas va pouvoir le remercier. Et même un peu plus…

« Je vais essayer de trouver son maillot pour me le faire signer. »

Retour à l'accueil