Chicago fait tomber les Celtics, Isaiah Thomas s'offre le record de franchise de John Havlicek

Les Bulls abordent le All-Star break sur une excellente note puisqu’ils se sont payés une des meilleures équipes de la conférence Est, les Boston Celtics. Ils s’imposent à la dernière seconde 104-103 sur deux lancers francs de Jimmy Butler consécutive à une faute de Marcus Smart, pas du tout content de la décision. Chicago revient avec un bilan quasiment équilibré de 28-29 alors que Boston est à 37-20 et sous la menace des Wizards.

Butler termine avec 29 points à 9/20 et 9/9 aux lancers et 7 passes décisives alors que 5 de ses coéquipiers inscrivent au moins 10 points en l’absence de Dwyane Wade. Bobby Portis sort du banc pour compiler 19 points et 8 rebonds alors que Robin Lopez signe lui 15 points et 8 rebonds. Les Bulls ont justement dominé au rebond avec 15 prises offensives pour compenser leur petit 42.2% en plus de seulement 7 ballons perdus (22-4 sur secondes chances). Côté Boston Isaiah Thomas bat le record de franchise de John Havlicek avec un 41ème match de suite à au moins 20 points puisqu’il en inscrit 29 en plus de 8 passes. Marcus Smart ajoute lui 17 points. Al Horford marque 7 points à 3/10 et rate le panier de la gagne au buzzer. Les C’s n’ont pas su plier la rencontre en première mi-temps où il sont pris jusqu’à 10 points d’avance avant de se faire rejoindre et même mener.

Avec 1’30 à jouer Thomas a rentré deux lancers qui ont mis les C’s en position idéale, 103-100, mais derrière le meneur a été contré par Butler puis a raté un shoot important. Doug McDermott a ramené les siens à 1 point sur deux lancers et les Bulls ont ensuite connu une avant-dernière possession un peu folle, qui a commencé à 1’07 de la fin avec des tentatives de Butler et Jerian Grant ratées puis finalement un ballon perdu. Thomas n’a pas su tuer le match, ce qu’a finalement fait Butler sur la ligne des lancers.

Retour à l'accueil