Charles Oakley expulsé du Madison Square Garden et arrêté

À défaut de collectionner les victoires cette saison, les Knicks de New York détruisent match après match leur réputation au Madison Square Garden.

La soirée de mercredi, qui s'est soldé par un revers de 119-115 face aux Clippers de Los Angeles, a été marquée par un incident dans les tribunes impliquant l'une des anciennes gloires des Knicks dans les années 1990, Charles Oakley.

Après une altercation avec le propriétaire actuel des Knicks James Dolan, il a été exclu sans ménagement, puis menotté par la police de New York, non sans avoir bousculé certaines personnes.

Selon une porte-parole des Knicks, Oakley, inculpé par le suite de violences et violation de propriété, s'était comporté de « façon inappropriée et particulièrement insultante » avec James Dolan.

Si les raisons de cette altercation ne sont pas connues, l'ambiance autour des Knicks est loin d'être sereine.

Phil Jackson, président des Knicks de plus en plus contesté malgré son palmarès d'entraîneur sans égal (11 titres avec Chicago et les Lakers) semble toujours décidé à vouloir se débarrasser de sa star Carmelo Anthony. 

Retour à l'accueil