Boston enchaîne face aux Clippers et se rapproche de Cleveland

Le dernier match de Paul Pierce à Boston en saison régulière sera donc une défaite puisque son ancienne équipe n’a laissé aucune chance aux Clippers. Boston continue sur sa lancée avec un succès 107-102 et porte son bilan à 33-18, à seulement 2 matchs des Cavaliers.

Paul Pierce, titularisé, a reçu un magnifique accueil de la part du public, mais il a finalement peu joué (6 minutes). Il a eu droit à une dernière entrée en jeu, Doc Rivers cédant aux appels du TD Garden en fin de rencontre pour le remettre en jeu. Il a rentré le dernier panier du match à 3-pts. Les Celtics ont mené de bout en bout en comptant une dizaine de points d’avance mais ils ont réussi çà se faire peur dans la dernière minute en laissant Los Angeles revenir à 4 points. Dans ce match, ils ont pulvérisé leur record de tirs à 3-pts tentés sur un match avec 52 (46 le précédent) pour 16 réussites. 7 joueurs signent au moins 10 points dont 28 pour Isaiah Thomas à 7/18 et 8 passes alors qu‘Al Horford, s’il a été maladroit, fait un gros match avec 13 points à 4/13, 15 rebonds, 6 passes, 2 contres et 2 interceptions. Côté Clippers, limités à 41.7%, Blake Griffin et Jamal Crawford terminent avec 23 points chacun tandis que Raymond Felton en ajoute 16.

Le fil du match

Sous l’impulsion d’Isaiah Thomas et d’une excellente adresse extérieure, les Celtics ont démarré fort en menant 20-8 avec 11 points du meneur et un 4/8 à 3-pts. Les Californiens ont connu un premier quart très compliqué offensivement où seul Blake Griffin a sorti son épingle du jeu. L’ailier fort a inscrit 8 points à 4/7 alors que ses coéquipiers ont shooté à 4/17 et après 12 minutes Boston menait logiquement 29-19.

C’est finalement la second unit qui a réveillé les Clippers avec enfin un peu d’adresse par l’intermédiaire du trio Wesley Johnson, Jamal Crawford et Raymond Felton. Les trois ont aligné les paniers, notamment derrière l’arc, pour passer un 24-12 pour débuter le quart et ainsi revenir à seulement 2 points, 43-41. Boston a très bien réagi en passant un 8-0 grâce aux 3-pts de Thomas et Crowder, 56-47 à la pause.

En troisième quart les Celtics ont tenté de mettre les Clippers KO, en prenant plusieurs fois 12-13 points d’avance, mais leur adresse très moyenne, a permis aux visiteurs de plier mais résister, grâce à quelques banderilles aux bons moments, signées Jamal Crawford ou encore JJ Redick. Sur un 7-0 d’Olynyk et Smart dans les 90 dernières secondes, ils ont fait vaciller une première fois l’équipe de Doc Rivers pour prendre jusqu’à 18 points d’avance avant des paniers très importants de Crawford puis Griffin à la dernière seconde. Finalement Boston a entamé les 12 dernières minutes avec une avance 81-67

Sous l’impulsion de Thomas, les Celtics ont conservé un matelas de plus de 10 points d’avance en début de dernier acte (89-75), mais après un temps mort de Doc Rivers, les Californiens ont entretenu l’espoir avec un 3-pts de Crawford puis 3 lancers qui ont fait repasser l’écart sous les 10 points. Boston n’a pas tremblé en répondant du tac au tac avec 2 nouveaux 3-pts signés Marcus Smart et Al Horford, 97-83, et on pensait le match plié. Les visiteurs ont passé un 10-2 dans le sillage de Speights et Griffin pour revenir à 4 points à 40 secondes des du buzzer. Thomas a assuré sur la ligne des lancers pour offrir la victoire des siens alors que Pierce rentrait pour les dernières secondes et concluait la rencontre sur un 3-pts sous l’ovation du public.

Retour à l'accueil