Washington profite de l'absence de Joel Embiid pour battre les Sixers

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… Le résumé de la vie des 76ers quand Joel Embiid est au repos. Philadelphie a ainsi vu sa série de 3 victoires consécutives stoppée par les Wizards cette nuit, 109-93, la faute à un très bon John Wall, qui souffrait pourtant du poignet gauche et de l’auriculaire droit mais qui termine à 25 points à 9/17, 7 rebonds et 7 passes. Bradley Beal ajoute 20 points à 8/15, Marcin Gortat 12 points et 10 rebonds.

Les Sixers prennent 13 points d’avance en début de match mais encaissent dans la foulée un 24-11 dans les dernières minutes de la 1ère mi-temps et les deux équipes se quittent sur un score paritaire de 56 partout. Scotché sur le banc lors des 3 derniers matchs de l’équipe, Jahlil Okafor termine à 26 points à 10/16 et 9 rebonds en l’absence d’Embiid. Washington continue sur sa lancée au retour des vestiaires avec un 30-15 dans le 3ème quart-temps pour prendre le large 86-71. Wall rentre trois 3-points consécutif en fin de période et se permet même quelques nouveaux pas de danse.

À noter : les Wizards restent sur 11 victoires d’affilée à domicile, leur plus longue série à la maison depuis une série de 15 victoires entre le 9 février et le 7 avril 1989. Wall et Beal ont dominé leurs vis-à-vis titulaires à l’arrière pour Philadelphie (Nik Stauskas et T.J. McConnell) 47 points à 6.

Prochain match contre Portland demain pour les Wizards (20-19). Les 76ers (12-26) seront à Milwaukee.

Retour à l'accueil