Utah Jazz inflige une correction sévère aux Pistons

Le Jazz d’Utah s’est fait comme spécialité d’étouffer son adversaire et les Pistons n’ont pas réussi à se défaite de l’étau cette nuit. Ils s’inclinent très lourdement dans l’Utah 110-77. Cela porte le bilan du Jazz à 25-16 et le place en 5ème position à l’Ouest.

Rodney Hood, pas au mieux ces derniers temps, a dynamité la défense de Detroit avec son record de saison : 27 points à 10/14 dont 7/8 à 3-pts. George Hill n’est pas en reste à l’extérieur avec 5 tirs à 3-pts réussis en 6 tentatives pour 22 points. Gordon Hayward ajoute lui 20 points à 8/12. Enfin Rudy Gobert n’a pas eu besoin de briller en attaque avec seulement 6 points mais il contre 3 tirs et surtout capte 11 rebonds. C’est la 25ème fois de suite qu’il prend au moins 10 rebonds, un nouveau record de franchise. Si le Jazz a shooté à 16/31 à 3-pts, cela n’a pas été aussi brillant pour Detroit, limité à 6/17 et 39.5% au tir. Personne ne marque plus de 13 points puisque Tobias Harris signe 13 points à 4/12, Markieff Morris 11 points à 3/15 et Reggie Jackson 7 points à  3/11.

Utah a fait la différence en seconde mi-temps puisqu’à la pause les hommes de Quin Snyder menait seulement 45-43. Les deux équipes ont échangé les runs lors des 24 premières minutes. Utah a mené 10-0 alors que les Pistons rataient leurs 5 premiers tirs et perdaient 2 ballons sur les 7 premières possessions. Les visiteurs ont répondu par un 12-2 en fin de quart sous l’impulsion d’Harris. Detroit a même pris les commandes en second quart avant qu’Utah ne termine sur un 9-0 dont 5 points d’Hayward, avant un 3-pts au buzzer de Stanley Johnson. Les coéquipiers de Rudy Gobert se sont envolés sur un 28-9 dans le 3ème avec notamment des banderilles à 3-pts de George Hills. Le Jazz a shooté à 65% sur le quart pour le remporter 33-20. Les Pistons ne sont jamais revenus, limités à 14 points dans le dernier acte, permettant aux locaux de se balader.

Retour à l'accueil