Stephen Curry et Kevin Durant portent Golden State face au Heat

Face à une des plus mauvaises équipes de la ligue, les Golden State Warriors ont remporté leur 33ème match de la saison, sans briller. Ils dominent le Heat de Miami sur le score de 107 à 95.

Les Californiens étaient privés de Klay Thompson et ils ont été menés par le duo Kevin Durant (28 points à 10/21 dont 4/9 à 3-pts et 8 rebonds) – Stephen Curry (24 points à 8/21, 8 rebonds et 9 passes). Ils ont réalisé une petite performance offensive avec seulement 45.3% au tir mais un 11/27 derrière l’arc et tout de même 28 passes décisives. En face Hassan Whiteside a fait un chantier avec 28 points à 13/17, 20 rebonds et 2 contres en 37 minutes mais il n’a pu empêcher le 29ème revers des siens, un peu trop esseulé après la pause malgré 17 points de Goran Dragic et 18 de Tyler Johnson.

Les Floridiens se sont accrochés durant une mi-temps, ils ont même fait mieux puisque c’est eux qui étaient en tête à la pause 54-53 sous l’impulsion d’un super trio Whiteside, Dragic et Johnson. Pas au mieux des deux côtés du terrain, les Californiens ont comme souvent appuyé sur l’accélérateur en seconde mi-temps. Ils ont resserré la défense et même si ce n’était pas encore trop ça en attaque, ils ont pris les commandes et fait le break à la faveur d’un 26-14 dans le 3ème acte sous l’impulsion des 10 points à 4/5 de Kevin Durant. Ils ont notamment terminé par un 7-0 grâce à Curry et Durant pour mener 79-78 à l’entame du 4ème quart. Les hommes d’Erik Spoelstra n’ont pas craqué et ont continué de s’accrocher tant bien que mal. Ils l’ont fait sur un 7-0 avec notamment un alley-oop de WHiteside et un panier de Tyler Johnson. Mais cette fois pas de mauvaise surprise pour les champions 2014, qui ont fini fort. Sur une belle séquence, Ian Clark a marqué à 3-pts et dans la foulée il est allé ajouter deux points de plus sur un layup. Golden State a répondu par un 6-0 qui a plié l’affaire.

Retour à l'accueil